Congo-Kinshasa: Le taux de change s'est apprécié sur le marché officiel

Hormis quelques frémissements, le Comité de Conjoncture économique a noté que la situation économique est globalement stable en République démocratique du Congo. Ceci ressort de sa traditionnelle réunion présidée par le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, ce mardi 29 septembre 2020, à la Primature.

En effet, le taux de change s'est apprécié sur le marché officiel, alors que sur le marché parallèle il a été observé la stabilité. Pour les membres du CCE, il faut à présent soutenir et maintenir les efforts du Gouvernement de la République et la Banque Centrale du Congo, dans le cadre du pacte de stabilité du cadre macroéconomique et monétaire, pendant une longue période afin de soutenir la croissance de l'économie.

"Il faut que toutes les parties prenantes, Gouvernement, Banque Centrale continuent à observer le pacte de stabilité économique et financière", a laissé entendre le Vice-Premier Ministre en charge du Budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke, qui a fait le point de cette séance de travail.

Selon lui, l'examen de la note de conjoncture économique de la semaine du 21 au 25 Septembre 2020, présentée par la Vice- Premier Ministre en charge du Plan, Elysée Munembwe, a révélé que la situation économique du pays reste stable. Cette stabilité se constate également sur le rythme de formation des prix des produits de première nécessité sur les marchés, et même sur le taux de change du franc congolais par rapport au dollar américain.

Actuellement, la monnaie nationale demeure inchangée au parallèle, et s'est légèrement appréciée à l'indicatif.

Ces bons résultats sont les fruits du pacte de stabilité pensé, initié et conclu sous l'impulsion du Premier Ministre Ilunga Ilunkamba, entre le Gouvernement et la Banque Centrale du Congo. A cet effet, le Chef de l'Exécutif appelle donc à persévérer dans ces efforts pour soutenir la croissance économique, et a instruit aussi les Ministères sectoriels à concevoir des politiques pour l'encadrement des secteurs notamment, l'agriculture, commerce et Télécommunications.

Pour ce qui est de la question relative aux réserves de change au niveau de la BCC, le chef du Gouvernement a demandé au Gouverneur Deogratias Mutombo de préparer une note détaillée sur ce dossier, à présenter lors de la prochaine réunion du CCE.

Concernant le secteur minier, les membres du Comité de Conjoncture ont noté que l'industrie extractive, d'une manière générale, se porte bien. Le prix de la tonne du cobalt s'est apprécié, mais celui du cuivre a connu une légère baisse. Même constat pour l'or et l'argent.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.