Sénégal: KMS3 - La ligne haute tension sera mise en service au plus tard en novembre

Keur Momar Sarr (Louga) — Le Directeur général de la Société nationales des eaux du Sénégal (SONES), Charles Fall, a annoncé, mardi à Keur Momar Sarr, le raccordement, au plus tard en novembre, de la ligne haute tension alimentant l'usine de traitement d'eau de Keur Momar Sarr 3 (KMS3) au réseau électrique de Sakal (Louga).

La mise en place de cette ligne d'une longueur de 30 km s'inscrit dans le cadre du projet de construction de la troisième usine de traitement d'eau potable à Keur Momar Sarr.

D'un coût de sept milliards de francs CFA, la ligne haute tension en est une composante essentielle et a un rôle important dans le dispositif de sécurisation du projet de construction de KMS3. Son installation est achevée à 90% et sa mise en service devrait intervenir d'ici fin octobre mi-novembre.

"La ligne haute tension sera fonctionnelle d'ici la fin du mois d'octobre, au plus tard courant mois de novembre, cela veut dire que dans moins de deux mois, et nous profiterons du Magal, qui est une période de très basse consommation en eau à Dakar, pour procéder au raccordement au niveau de Sakal", a-t-il expliqué.

Il s'exprimait au terme d'une visite à l'usine KMS3, en compagnie du président du conseil d'administration de Sen'Eau, Pape Gorgui Ndong, et de la directrice générale de cette société, Jany Arnal.

Il y aura certes des perturbations dans la distribution de l'eau durant le raccordement de la ligne, mais la Sen'Eau a pris les devants pour atténuer la pénurie, a rassuré Charles Fall.

La ligne haute tension de Keur Momar Sarr est un dispositif électrique de "très haute qualité", équipé d'un système de pilotage automatisé et d'un reporting de l'ensemble des informations aussi bien au niveau de la SENELEC qu'au niveau de Keur Momar Sarr.

Outre la sécurisation de l'usine et des investissements, l'équipement électrique va également "permettre d'optimiser et de faire baisser les coûts énergétiques, mais aussi de ne plus avoir de délestages autres que des coupures pour des raisons de maintenance sur la ligne haute tension".

Selon le chef du projet de la ligne haute tension au cabinet Merlin, Niaga Seck, les travaux de construction de ladite ligne ont démarré en juin-août 2019. Leur achèvement, prévu initialement le 16 juin, a été retardé à cause du Covid-19.

"Une situation sanitaire qui a entrainé énormément de contraintes, surtout sur la partie fourniture, car le matériel devait venir de la Chine et de l'Europe. Nous sommes restés deux mois sans le recevoir, mais les travaux de génie civil et de montage ont continué", a-t-il fait savoir.

Charles Fall précise que les travaux de construction de l'usine sont à 90% achevés. "Par rapport à notre dernière visite du mois d'août, nous sommes très optimistes quant à la date prévisionnelle de mise en service prévue courant 2021", a-t-il dit.

Auparavant, la délégation a visité l'usine de Ngnith dans le département de Dagana (région de Saint-Louis).

D'un coût de 284 milliards de francs CFA, KMS3, dont la construction a démarré en avril 2018, est présenté comme le plus important ouvrage hydraulique du Sénégal.

L'usine, une fois mise en service, va produire 100.000 m3 d'eau/jour, c'est-à-dire 100 millions de litres d'eau par jour durant sa première phase, puis 200.000 m3 d'eau/ jour dans la deuxième phase, afin d'améliorer la qualité de l'eau pour un million de personnes et sa disponibilité 24h sur 24 dans les ménages.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.