Congo-Kinshasa: La FAO s'engage dans la promotion vétérinaire et la lutte contre la rage

«C'était un évènement réussi et très riche en enseignement». C'est ce que l'on peut retenir de la célébration conjointe des journées mondiales de la Rage et des vétérinaires qu'a organisées lundi 28 septembre 2020, dans la salle Africana Palace à Kinshasa, le Ministère de pêche et élevage, en collaboration avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, FAO en sigle.

En marge de cette grande célébration qui a réuni le Représentant de la FAO en RDC, le Secrétaire général à la pêche et élevage, les associations de techniciens vétérinaires, les responsables des associations de techniciens vétérinaires et Cie, la problématique de l'élaboration des plans nationaux d'élimination de la rage et la promotion vétérinaire en RDC a été évoquée tant par la FAO, que par le représentant du Gouvernement.

L'occasion faisant le larron, presque tous les participants étaient au four et au moulin pour partager leurs connaissances, propositions et pistes des solutions afin de relever ensemble les défis de la lutte contre la Rage, ainsi promouvoir le métier de vétérinaire. Prenant la parole, le représentant de la FAO en RDC a donné la raison du choix du thème :"Finissons-en avec la rage : collaborons et Vaccinons" et "Protection de l'Environnement pour améliorer la Santé animale Humaine".

Pour la FAO, la vaccination des chiens est l'un des moyens de lutte utilisés avec succès dans le nombreux pays qui ont réussi à éradiquer la rage. «Nous tenons à rappeler que la prévention d'élimination de la rage entre directement dans la réalisation de l'objectif du développement durable numéro 3, qui vise à assurer la santé et promouvoir le bien-être de tous les âges », martèle le Représentant de la FAO en RDC. Ce, avant de préciser que la lutte contre la rage nécessite l'implication de tous les acteurs y compris la population, ainsi que l'importance de la vaccination des animaux de compagnie et la protection de l'environnement.

Pour sa part, le Secrétaire général à la pêche et élevage a loué les actions du gouvernement dans la lutte contre la rage, avant de féliciter les actions menées par la FAO dans ces deux secteurs.

Action contre la rage

La FAO est, véritablement sur tous les fronts en ce qui concerne la lutte contre la rage et la promotion de la profession vétérinaire. En parlant de la rage, la FAO joue un grand rôle, entre autres, dans le renforcement des capacités diagnostic ; l'élaboration des outils de surveillance et soutien au rapportage ; la réponse rapide contre les épidémies ; la communication de risque et la FAO apporte également son soutien à l'élaboration des plans nationaux d'élimination de la rage.

Promotion du Vétérinaire

Au cours de la célébration conjointe des journées mondiales contre la rage et la promotion vétérinaire, la FAO, à travers son représentant, a tenu de rappeler ses actions pour la promotion du Vétérinaire. Parmi lesquelles, l'on peut citer le renforcement des capacités du vétérinaire à assumer convenablement son rôle et ses fonctions ; le renforcement des capacités des Services Vétérinaires pour l'accomplissement des missions incluant la performance, la compétitive et visibilité ; les programmes et Projets de santé et production animale, sécurité alimentaire ; le recrutement de vétérinaires dans le SNU/FAO et l'appui à la journée Mondiale Vétérinaire.

La journée Mondiale contre la Rage est la seule journée mondiale d'action et de sensibilisation à la prévention de la rage. Elle est célébrée le 28 septembre de chaque année. L'objectif poursuivi c'est de n'avoir aucun cas en 2030. Tandis que la journée mondiale des vétérinaires est célébrée chaque samedi du mois d'avril. En RDC, elle a été célébrée conjointement, pour des raisons de la COVID-19, avec celle de la Rage en date du lundi 28 septembre 2020.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.