Burkina Faso: Prise en charge des enfants hors école - Une stratégie nationale validée

29 Septembre 2020

Le Ministère de l'Education nationale, de l'Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales (MENAPLN) a organisé, le lundi 28 septembre 2020, à Ouagadougou, un atelier de validation de la stratégie nationale de prise en charge en éducation et formation des enfants et adolescents en dehors de l'école.

Les acteurs et partenaires œuvrant dans le secteur de l'éducation et de la formation entendent relever les nombreux défis liés au système éducatif. Dans ce sens, une stratégie pour la prise en charge de tous les enfants d'âge scolaire qui sont hors de l'école a été élaborée.

Pour la validation de ce document, le ministère en charge de l'éducation a convié les acteurs de la question, le lundi 28 septembre 2020, à Ouagadougou, à un atelier. L'objectif a été de valider le plan stratégique 2020-2024 et son plan d'actions.

Le ministre en charge de l'éducation nationale, le Pr Stanislas Ouaro, a indiqué que malgré les termes de la loi d'orientation de l'éducation de base de 2017 rendant obligatoire et gratuit l'enseignement de base pour les jeunes de 6 à 16 ans, de nombreux enfants sont encore en dehors du système éducatif.

« Une étude menée en 2014 a révélé que plus de 2,6 millions enfants et adolescents de 6 à 16 ans sont hors du système éducatif », a expliqué le Pr Stanislas Ouaro.

C'est cette triste réalité qui, selon lui, a conduit la 4e mission de suivi-développement stratégique de l'éducation de base qui a recommandé d'élaborer une stratégie pour récupérer ces enfants.

« C'est ainsi qu'en 2017, avec l'appui de l'UNICEF, nous avons sélectionné un cabinet qui a élaboré une stratégie favorisant l'accès et la qualité du système pour ces enfants. », a-t-il rappelé.

Pour le ministre, ce nouveau référentiel, une fois validé, va permettre de développer des méthodes de formation accélérée, des passerelles, des centres de métiers en faveur des enfants ayant dépassé l'âge d'aller à l'école.

S'agissant de la contribution de ses partenaires, le Pr Ouaro a dit avoir obtenu plus de 20 millions de dollars avec Education cannot wait, Education above all, etc.

« Aujourd'hui, c'est un grand jour pour le ministère en charge de l'éducation et ses partenaires techniques et financiers qui, à travers cet atelier, vont valider la stratégie », s'est-il réjoui.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.