Cote d'Ivoire: Valorisation des compétences de la Diaspora - Le gouvernement engage des réflexions

29 Septembre 2020

Comment valoriser et mobiliser les compétences de la diaspora ivoirienne, afin de leur permettre de contribuer au développement économique du pays ? C'est la question centrale d'un atelier de réflexion, organisé le mardi 29 septembre, à l'hôtel Palm Club, à Cocody.

Initiée par le ministère de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur, cette rencontre a enregistré 50 participants, issus de diverses institutions et organisations nationales et internationales, du secteur privé et de la société civile.

La cérémonie d'ouverture a été présidée par le ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur, Albert Flindé. Il avait à ses côtés, le représentant résident du Pnud en Côte d'Ivoire, Becaye Diarra, Economiste principal au Pnud, la Cheffe de mission de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), Marina Schramm.

Le ministre a indiqué, à l'occasion, que cette rencontre avait pour but de permettre aux participants, de partager leurs expériences sur les bonnes pratiques en matière de mobilisation des compétences de la Diaspora, d'échanger sur la mise en place et la formalisation du cadre de concertation et de valider les termes de références sur l'outil interactif de valorisation des compétences de la Diaspora.

Il a souligné que la diaspora ivoirienne constitue un réservoir important pour le financement de l'économie nationale. « En effet, dira-t-il, selon la Banque mondiale, les transferts de fonds de la diaspora vers la Côte d'Ivoire, représentent 338 Millions de Dollar en 2009, soit 185,9 Milliards Fcfa, selon la Banque mondiale », a-t-il noté.

Au dire du ministre, la diaspora constitue également, un réservoir important, de talents nécessaires, à la transformation structurelle de l'économie africaine. « Ces talents sont dans plusieurs secteurs d'activités. Notamment dans certains secteurs où l'Afrique n'a pas encore les capacités de formation. Le renforcement du capital humain reste donc, une condition de changement structurel de l'économie », a-t-il insisté.

Pour sa part, le représentant du PNUD, Becaye Diarra, a indiqué que la mobilisation de la compétence de la diaspora peut être un moyen efficace de contribuer aux efforts de relèvement du pays. Il a aussi, exprimé la disponibilité du Pnud à accompagner le gouvernement, en partenariat avec l'OIM, dans le renforcement des capacités humaines, à travers la valorisation et la mobilisation de l'expertise et les compétences de la diaspora, pour son épanouissement et sa contribution efficace aux efforts de développement de la Côte d'Ivoire.

Dans le même sens, Marina Schramm, chef de mission de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Côte d'Ivoire a noté qu'en 2018, on estime à 689 milliards de dollars américains, soit 378, 950 Milliards, le montant que les membres de la Diaspora ont envoyé dans leur pays d'origine.

En Côte d'Ivoire, entre 2018 et 2019, l'OIM a travaillé avec le gouvernement ivoirien pour développer une plateforme de destinée à être utilisée par la diaspora ivoirienne pour faciliter son engagement.

« Le prochain défi sera donc de mobiliser pleinement, la diaspora, afin maximiser la valeur ajoutée de la plateforme. L'OIM pour sa part, ne ménagera aucun effort pour assurer au gouvernement ivoirien et ses partenaires, l'appui conseil et l'accompagnement nécessaire pour aider le pays à consolider sa politique de mobilisation de la diaspora », a-t-elle promis.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.