Sénégal: Plaidoyer pour la régularisation des cotisations des cheminots retraités de l'ex-Tansrail

L'intersyndicale de Dakar Bamako ferroviaire (DBF) a plaidé mardi, à Thiès, en faveur de la régularisation des cotisations des cheminots retraités de l'ancienne société Transrail, qui n'ont pas été reversées, selon son président, de 2009 à 2016.

" Nous interpellons les autorités pour retrouver la régularisation de leur situation administrative au niveau de l'IPRES ", a dit Mambaye Tounkara.

Evoquant le passif de Transrail, lors d'un point de presse, M. Tounkara a noté qu"' il y a des cotisations de 2009 à 2016 qui n'ont pas été reversées" et que certains retraités ont "peiné" à percevoir leurs mensualités.

L'intersyndicale a salué, par ailleurs, la "diligence" des autorités dans le paiement des indemnités de départ à la retraite des retraités de 2018, 2019 et 2020.

Selon Amadou Djigui Diagne, président du collectif des cheminots retraités de 2018, 2019 et 2020 de Dakar Bamako Ferroviaire "tout est rentré dans l'ordre".

Il ne reste que la situation des familles héritières des 15 cheminots retraités décédés, a-t-il précisé. "Elles doivent juste constituer un dossier dont un certificat d'hérédité et une procuration faite par un notaire pour pouvoir entrer dans leur fonds".

Les cheminots retraités de 2018, 2019 et 2020 de DBF avaient tenu un sit-in du 26 août au 2 septembre dernier, dans les locaux de leur ancien employeur, pour protester contre le non-paiement de leurs indemnités de retraite.

La manifestation avait pris fin, suite à un accord avec la direction et le démarrage du paiement des sommes dues, évaluées à environ 600 millions de francs CFA.

"Les problèmes existent encore aux chemins de fer, dont le contentieux des ex-temporaires, les cotisations de l'IPRES qui n'ont pas été reversées et la relance urgente des chemins de fer du Sénégal pour désenclaver certaines localités", a indiqué M. Diagne, annonçant que des négociations seront ouvertes avec l'Etat.

L'intersyndicale a proposé la reprise de l'activité ferroviaire entre Dakar et Tambacounda, en attendant la relance des Chemins de fer du Sénégal (CFS).

"En attendant la réhabilitation qui risque de durer nous demandons qu'on puisse donner à DBF les moyens de reprendre les activités, le temps de voir comment reconstituer l'environnement ferroviaire", a préconisé Mambaye Tounkara.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.