Madagascar: Madajazzcar / 31ème Edition - La professionnalisation des artistes au cœur du débat

A l'aube d'un événement qui s'annonce des plus marquants pour les jazzmen nationaux, une programmation riche en échanges entre acteurs culturels et musiciens apparait.

On ne compte désormais plus que les jours avant de retrouver à nouveau la liesse et l'enchantement que procurent chaque année le festival international Madajazzcar. Plaisant, harmonieux, mais surtout fédérateur, ce rendez-vous devient incontournable aussi bien dans la Grande île que dans l'océan Indien et s'apprête une nouvelle fois à nous émerveiller. Fort d'une programmation, réduite mais néanmoins consistante, Madajazzcar rempile comme annoncé pour sa 31e édition à partir de demain. Bien avant de nous réjouir à retrouver sur la prestigieuse scène de l'Institut français de Madagascar (IFM) le « Big Band Kely » et le Weaver Trio pour l'incontournable concert d'ouverture du festival, laissons-nous tenter par les fameux « conférences-concerts » qu'il nous propose. « Ce seront principalement l'occasion de pouvoir discuter de l'avenir du jazz à Madagascar, mais surtout d'échanger autour de la vie artistique et de la professionnalisation de nos artistes », confie Désiré Razafindrazaka, président du Comité d'organisation du festival. Trois thématiques d'engagement de Madajazzcar et de ses artistes seront annoncées dès demain.

Des dialogues musicaux

Les « Conférences-concerts » sont un concept unique en son genre que le festival se plait à mettre en avant. Elles égayeront d'entrée le début de cette 31e édition. Dès 9h30, rendez-vous est donné demain au Fara West Faravohitra où Gina Ramarosaona et Thüryn Mitchell, artistes et passionnés, accompagné de Désiré Razafindrazaka, discuteront de La professionnalisation des musiciens : accompagnement artistique et marketing musical.

Le tout sera suivi d'une prestation musicale d'Eric Rakotoary à la basse, Gérard Ratsimiseta à la guitare, Nini Rabarioelina à la batterie et Toky Ramasimanga au clavier. Mais bien avant de rejoindre l'IFM à Analakely dans la soirée, rendez-vous est aussi donné à 14 heures à l'ex- CNEMD à Anosy où l'on discutera autour du thème « Entreprenariat artistique Post-covid-19 » avec Bruce Rakotovelo, acteur culturel, et Anjara Rakotozafiarison, musicien. Lova Bil Rakotomalala à la batterie, Roger Zafera à la contrebasse, Titi Razakamiadana au clavier et au saxophone, et Rivo Andriamasinoro également au saxophone assureront l'animation musicale.

Enfin, passé la journée d'ouverture, c'est à l'Alliance Française d'Andavamamba, le 2 octobre à 10 heures, que se clôtureront les « conférences-concerts » sur le thème La contribution des œuvres artistiques à la citoyenneté et au civisme où l'on discutera de l'engagement des artistes envers la société. Le groupe Tower se chargera de nous envoûter de ses mélodies.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.