Madagascar: Ouverture du ciel à Nosy Be - La compagnie Ethiopian Airlines fait pression

La destination Nosy be devrait normalement être ouverte à partir de demain. La compagnie éthiopienne a entretenu le suspens il y a encore trois jours.

Les vols vers Nosy Be ont failli ne pas se tenir. L'ouverture du ciel de Nosy be étant normalement effective à partir de demain 1er octobre, la compagnie éthiopienne assurant la desserte vers cette destination était encore instable dans ses décisions il y a 72h. Ethiopian Airlines a envoyé une lettre lundi dernier. Une lettre signée par le « Trafic and Sales Manager Nosy Be », Tamrat Negash, adressée à tous les opérateurs de Nosy Be.

Une missive informant que la compagnie peut « suspendre et annuler tous les vols » jusqu'à ce que le gouvernement malgache ouvre toutes les frontières. Pour cause: des mesures jugées contraignantes par la compagnie qui a dit avoir soumis une demande d'autorisation d'exploitation formelle à l'Aviation civile de Madagascar et au ministère du Transport.

Injuste

« Le permis a été délivré avec de nombreuses restrictions car l'Ethiopian n'est autorisée à transporter des touristes qu'avec des billets aller-retour... Nous sommes limités à ne pas accepter les résidents qui souhaitent voyager pour affaires ou visiter des familles... . Nous ne sommes pas autorisés à transporter des citoyens rapatriés qui sont bloqués depuis mars 2020. Après discussion avec le ministre des Transports et du Tourisme, ces restrictions contraignantes restent inchangées » souligne en substance la lettre émise le 28 septembre.

La lettre fait remarquer que la décision du ministère est « injuste » et ne garantit pas à la compagnie l'intégrité de la fréquence du programme. Elle juge ainsi que l'opération n'est pas économiquement viable. Contactée par téléphone hier, la compagnie a précisé que les vols restent maintenus mais encore sous conditions. « Des discussions se sont tenues avec le ministre du Transport ce jour. Le vol du 1er octobre est confirmé avec autorisation de rapatriement mais seulement pour cette date et celle du 3 octobre » explique un éthiopien de la compagnie au bout de la ligne. Les discussions avec le ministère sont indiquées en cours en ce qui concerne les prochains vols.

Mais les rapatriements ne concerneraient pas tous les résidents voulant revenir au pays au constat d'un communiqué du ministère du Transport en date d'hier. «... Il est possible pour les propriétaires et responsables d'établissements touristiques à Nosy Be d'embarquer dans les premiers vols affrétés par Ethiopian Airlines à destination de Nosy be ». Il y est précisé que leurs cas entrent dans le cadre de rapatriement « de travailleurs étrangers résidant à Madagascar».

L'ouverture de la destination Nosy Be aux touristes internationaux signifie qu'il y aura des entrées et sorties à et de Nosy Be. Le risque que l'île aux Parfums ne devienne qu'une simple escale n'est pas à écarter car les gens chercheront à venir à Madagascar, en passant par Nosy Be...

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.