Madagascar: Assainissement de la capitale - Le curage des canaux d'évacuation s'intensifie

La saison des pluies approche. De ce fait, il est plus qu'important de procéder au curage des canaux d'évacuation bouchés d'Antananarivo afin de limiter les montées d'eaux.

C'est ce que l'équipe de la municipalité entreprend depuis quelques temps. En effectuant des curages un peu partout dans la capitale, la commune a pu sortir de l'ombre de nos égoûts et nos canaux des tonnes de déchets, fruits de plusieurs années de laisser-aller. Aussi, le maire de la ville, Naina Andriantsitohaina en a profité pour inciter tout un chacun à respecter l'hygiène et surtout à prendre leur responsabilité pour la préservation des actions entamées. Il a notamment dit que : « la CUA déploie tous les efforts aujourd'hui pour nettoyer et améliorer notre cité. Mais il nous appartient de nous entraider pour maintenir ces acquis de manière durable ».

Code municipal d'hygiène. Rappelons que dans le code municipal d'hygiène lancé il y a peu, la sanction pour toute entrave à la bonne canalisation des eaux usées est de 300 000 Ariary. Il y est indiqué l'interdiction de jeter les déchets dans les canaux d'évacuation, de créer des barrages qui empêchent les eaux des pluies de circuler, mais aussi que chaque responsable au niveau des Fokontany est tenu de s'assurer que son quartier dispose de canaux d'évacuation des eaux usées fonctionnels et qu'il n'y ait pas un endroit regroupant des amas d'ordures.

Cette initiative de la CUA est louable. Néanmoins, pour curer tous les déchets entassés à Antananarivo depuis, la mission n'est pas prête de se terminer avant longtemps. Puis, notons quand même que l'information, la sensibilisation et l'éducation jouent un rôle vital dans le redressement de la ville des Mille. Or, sur ce point, de gros efforts restent à entreprendre.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.