Gabon: La marine marchande en grève générale illimitée

30 Septembre 2020

Annoncée depuis la semaine dernière par le Syndicat national de la marine marchande (SYNAMM), l'entrée en grève générale illimitée des agents cette institution aurait vu le jour ce mercredi 29 septembre 2020. C'est à l'issue d'une assemblée générale tenue samedi dernier que cette décision a été prise. Ils réclament entre autre, le non-paiement des primes et arriérés des agents.

Manifestement agacés par l'inattention du ministère en charge des Transports face à leurs multiples revendications, la grève générale illimitée lancée par ces derniers serait l'extrême recours. Ces agents revendiquent « l'absence de signature des arrêtés et autres documents relatifs au fonctionnement de la direction nationale de la marine marchande ; le non-paiement de deux trimestres d'arriérés de primes de rendement ; les mutations et affectations des agents ; le non-paiement des arriérés des frais des visites des agents de la signalisation maritime et la tenue des états généraux de la direction générale de la marine marchande ».

Dans un courrier datant du 25 septembre et adressé au ministre en charge des Transports, le secrétaire général du SYNAMM aurait mentionné un délai accordé pour la résolution de leur affaire. Celui-ci étant écoulé, les agents de la marine marchande décident, de ce fait, d'engager une grève générale illimitée afin de se faire entendre.

Le syndicat national de la marine marchande a élucidé sa parfaite « volonté de maîtriser les réponses apportées à leurs réclamations », a rappelé Ndong Ella N'Ka, SG du syndicat. Actuellement dans cette structure, les activités semblent être aux arrêts. Seul un service minimum, entre 07h et 10h, sera disponible et assuré par certains agents.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.