Angola: Le bloc 18 atteint une production de 600 millions de barils de pétrole

Luanda — La production pétrolière accumulée au FPSO Grande Plutónio dans le bloc 18, dans les eaux profondes de l'offshore angolais, exploité par la multinationale BP, a atteint 600 millions de barils ces derniers jours, 13 ans après sa mise en service.

Selon l'Agence nationale du pétrole et du gaz, cette étape importante dans le premier bloc opéré par la BP dans le pays a été franchie en 13 ans d'activité, malgré les défis de l'environnement commercial actuel imposé par la pandémie de COVID-19 et ses restrictions.

La BP garantit que, malgré ces restrictions, il était encore possible de maintenir d'excellents niveaux d'efficacité opérationnelle au premier semestre 2020, en réalisant une production supérieure au plan, ainsi qu'en améliorant les performances du système d'injection d'eau pour assurer une plus grande stabilité de la production futur, afin de poursuivre la réduction du torchage de gaz, qui a permis au FPSO de remporter la première prime à faibles émissions de carbone de BP (Helios) en 2019.

Pour le vice-président senior de BP Angola, Adriano Bastos, cité dans le communiqué de presse, la réalisation de cette étape est le résultat du maintien de l'esprit d'équipe, non seulement au sein de BP, mais également en collaboration avec le Concessionnaire National (ANPG), Sinopec Angola et d'autres partenaires.

"Je suis convaincu que la résilience de notre équipe dans le pays continuera à apporter une valeur ajoutée à l'Angola et à BP", a déclaré Adriano Bastos.

Outre le bloc 18, la BP Angola est l'opérateur du bloc 31 et détient des participations non opérationnelles dans les blocs 15, 17 et 20 ainsi que dans l'unité de production Angola LNG à Soyo.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.