Ile Maurice: «Sherrygate» - Me Huranghee dépoussière une vieille vidéo de Shameem OneNOnly

30 Septembre 2020

L'avocat Ashley Hurhangee se dit déterminé à prouver son innocence dans l'opération «dévir-lankét» du «Sherrygate». Ainsi ce mercredi matin, accompagné d'un de ses hommes de lois Me Akil Bissessur, il s'est rendu au Central Criminal Investigation Department (CCID).

Cette fois, pas pour son interrogatoire mais pour porter plainte. Il a consigné une déposition contre le facebooker Shameem OneNOnlypour «false and malicious denounciation in writing». Selon lui la déclaration de l'internaute est complètement fausse et elle a été fabriquée pour le nuire. L'avocat Ashley Hurhangee dit avoir vu sur les réseaux sociaux des vidéos de Shameem one and only qui tient des propos graves sur le premier ministre. Me Akil Bissessur semble vouloir ainsi s'attaquer à la crédibilité du dénonciateur.

Quant au confrère d'Ashley Hurhangee, Me Samad Golamaully son audition s'est poursuivie ce mercredi concernant la même enquête. Rappelons que Shameem Korrimboccus, plus connu sur les réseaux sociaux comme Shameem OneNOnly allègue que des politiciens, journalistes et avocats auraient comploté afin de fabriquer une vidéo pour fragiliser le Mouvement socialiste militant (MSM) et nuire à Sherry Singh à la veille du scrutin de 2019. Une vidéo avait été diffusée par topfm faisant état de maldonnes alléguées impliquant Sherry Singh CEO de Mauritius Telecom pour favoriser l'entrepreneur Kailesh Persand, autour de l'allocation des contrats pour l'installation de câbles en fibres optiques.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.