Sénégal: Espace Schengen - « L'urgence d'ouvrir les négociations avec l'Ue », selon les professionnels du tourisme

30 Septembre 2020

Les professionnels du tourisme ont exprimé leurs préoccupations nées de la pandémie de la Covid-19 qui a durement affecté ce secteur au cours du Conseil présidentiel sur la relance de l'économie sénégalaise qui s'est tenu mardi à Diamniadio.

Leur porte-parole, Moustapha Kane, rappelle que le tourisme régional ne représente que 25 à 35 % des clients du Sénégal, et 65% pour le tourisme international.

D'où l'urgence, dit-il, d'entamer des négociations avec l'Union européenne afin d'ouvrir l'espace Schengen au Sénégal. «À l'issue de cette crise, nous allons repartir à chance égale.

Nous avons les possibilités de proposer des produits touristiques qui répondent aux besoins du marché local et régional», rassure M. Kane. Il appelle à mettre en place une politique de remise fiscale au profit du secteur afin de préserver les emplois.

Un appel auquel le Président Sall a répondu favorablement. En effet, le chef de l'Etat a promis une amnistie fiscale pour les secteurs du tourisme et de la presse.

«J'ai décidé, pour ces deux secteurs, de la suspension de tous les impôts et taxes jusqu'à la fin de l'année 2021», a déclaré le Président Macky Sall. Et ce, «pour 2020 et 2021», promet le Président.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.