Guinée: Attaque du cortège du PM - Dr Faya Milimono du BL estime que la situation devient "dangereuse"

30 Septembre 2020

Suite à l'attaque du cortège du Premier Ministre guinéen et directeur national de campagne du parti au pouvoir le RPG Arc-en-ciel, Ibrahima Kassory Fofana entre Pita et Dalaba, en moyenne mardi 29 septembre, le leader du Bloc Libéral (BL), Dr Faya Millimono n'a pas manqué de condamner l'acte.

Invité ce mercredi 30 septembre 2020, dans l'émission "Les Grandes gueules" de la radio Espace fm, le président du BL a condamné les violences contre le cortège du PM, Ibrahima Kassory Fofana. Selon lui, c'est un acte violent qu'il faut condamner.

« Nous sommes en train de vivre une situation très dangereuse dans notre pays aujourd'hui. Les discours sont assez irresponsables, les actes commencent à être de même. Il faut condamner cela. Sauf que c'est des choses qui sont en train de changer la nature même de la campagne », a déclaré Dr Faya Millimono.

Ces genres d'attaques contre le cortège du chef du gouvernement n'est pas une première en Moyenne Guinée. En novembre 2019, le cortège de Ibrahima Kassory Fofana a été attaqué par des jeunes pendant qu'il se rendait visiter les infrastructures de l'ANAFIC dans la région de Labé.

Après cette attaque, le porte-parole à la présidence a pointé un doigt accusateur contre le Principal parti de l'opposition UFDG d'être à la base de cet acharnement contre Ibrahima Kassory Fofana et son équipe. Une accusation dont le parti de Cellou Dalein Diallo a rejeté à travers son responsable de communication Ousmane Gaoual Diallo.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.