Sénégal: Coronavirus - La Bnde a sauvé plus de 10 mille emplois

La Banque nationale pour me développement économique (Bnde) a permis de sauver plus de 10 mille emplois dans le contexte de pandémie.

Selon Thierno Seydou Nourou Sy, directeur de ladite institution, une soixantaine d'entreprises a été financé hauteur de 10 milliards Cfa dans le cadre de la résilience face à la Covid-19.

Il rappelle par ailleurs que la Bnde a démarré ses activités en 2014 avec un capital de 30 milliards de fcfa et se retrouve aujourd'hui avec un total bilan de 240 milliards de francs Cfa.

10 mille. C'est le nombre de salariés qui ont vu leurs emplois sauvegardés grâce à l'appui de la Banque nationale pour le développement économique, malgré les effets néfastes de la Covid-19 qui pèsent très lourd au niveau des entreprises.

« Dans le cadre de ce plan de résilience, nous avons pu financer une soixantaine d'entreprises à hauteur de 10 milliards.

Ces 10 milliards ont permis de sauver 10 mille emplois, a informé le Dg de la Bnde en présence de Macky Sall, modérateur du Conseil présidentiel sur la relance de l'économie nationale organisé hier à Diamniadio.

M. Sy a également indiqué qu'ils ont financé l'économie à hauteur de 125 milliards de francs Cfa. Avant de confier que la Bnde est en marche et que leur rôle effectivement était de soutenir l'économie, les entreprises dans leur création, leur développement, leur structuration et aussi trouver les produits adaptés à leurs activités.

C'est pourquoi, dit-il, nous n'avons pas eu beaucoup de problèmes dès lors que le plan de relance a été engagé parce que nous étions déjà dans cet élan, c'est-à-dire sauver les entreprises en difficultés.

Et de poursuivre : « En plus des soutiens aux entreprises en difficultés dans le cadre du financement de leurs besoins en fonds de roulement, nous les avons aussi accompagnées dans les reports d'échéances. A ce jour, nous sommes à 38 milliards de reports d'échéances concernant 200 entreprises de la place. »

Pour notre part, s'est engagé Thierno Seydou Nourou Sy, nous sommes prêts à accompagner le plan de relance parce qu'aujourd'hui nous avons déjà reçu des besoins évalués à 40 milliards sur le plan de relance et concernant tous les secteurs d'activités.

« La Banque a déjà l'expertise et l'organisation pour pouvoir accompagner les entreprises dans le plan de relance », assure-t-il.

Je peux vous affirmer, insiste M. Sy, s'adressant au président Macky Sall, notre disponibilité à pouvoir accompagner les entreprises surtout dans les secteurs ciblés par le Plan d'actions prioritaires ajusté et accéléré (Pap 2a), notamment le financement de la chaine de valeur agricole, industrielle, pharmaceutique etc.

Le directeur de la Bnde n'a pas manqué de souligner tout de même, devant le chef de l'Etat, qu'il faudra que sa structure soit davantage soutenue dans le cadre de sa trésorerie, de sa ressource pour lui permettre de créer un levier fort.

Car, argue-t-il, nous avons des actifs financiers que nous cherchons à rendre liquides. Et s'ils sont liquides , soutient-il, ils vont nous permettre de pouvoir accompagner davantage l'Etat du Sénégal et les entreprises.

« Nous avons démarré avec un capital de 30 milliards et aujourd'hui nous avons un total bilan de 240 milliards de francs Cfa.

Nous avons 15 agences à travers le Sénégal et 195 collaborateurs qui travaillent au niveau de la Bnde », présente-t-il enfin, en guise de bilan succinct, au président de la République qui n'a manqué de signifier à l'assistance que « La Bnde nous donne beaucoup de satisfaction ».

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.