Egypte: Succès de la première émission d'obligations vertes de 750 millions d'USD

Le ministère des Finances a réussi sa première émission d'obligations vertes souveraines au Moyen-Orient et en Afrique du Nord d'une valeur de 750 millions de dollars sur cinq ans à un rendement de 5,250%, plaçant l'Égypte sur la carte du financement durable.

"Cette émission a connu une très forte participation des investisseurs, les demandes d'achat ayant dépassé le volume de l'émission annoncée de 500 millions de dollars", a déclaré le ministre des Finances Mohamed Maait.

Il a précisé que cette émission avait attiré une nouvelle base d'investisseurs en Europe, aux États-Unis, en Asie de l'Est et au Moyen-Orient à des taux respectifs de 47%, 41%, 6% et 6%, et avec des gestionnaires d'actifs, des fonds de pension, des fonds d'assurance et d'investissement et des banques qui représentent 77%, 9%, 8%, qui sont classés comme des investisseurs de marque, en raison de leur rétention à long terme des investissements, ce qui entraîne une limitation des fluctuations de prix.

M. Maait a ajouté que la très forte souscription pour ces obligations, et qui a atteint plus de 3,7 milliards de dollars, avait aidé le ministère des Finances à réduire le taux d'intérêt des obligations offertes d'environ 50 points de base par rapport aux prix d'ouverture annoncés au début de l'émission, ce qui reflète les demandes croissantes d'obligations vertes internationales lancées par l'Égypte pour la première fois de son histoire, et la confiance croissante des investisseurs dans les conditions économiques, financières et monétaires, l'avenir de l'Égypte et l'engagement envers les politiques de développement durable de l'Égypte.

Pour sa part, le vice-ministre des Finances pour les politiques monétaires, Ahmed Kajok, a expliqué que cette émission était une bonne opportunité pour encourager la croissance durable et créer une marge de référence dans la tarification à échéance des obligations vertes pour le secteur privé.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.