Congo-Brazzaville: Stylisme - Jérôme Baku le couturier des réfugiés

Couturier, sculpteur et diplômé des Beaux-arts de Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC), Jérôme a revêtu, à Paris (France) le costume de styliste des migrants, auxquels il veut redonner de la dignité.

Au sein de l'Atelier des artistes en exil, il customise des vêtements et anime des ateliers de couture à la Halte humanitaire à Paris en faveur des migrants. « Le style, l'apparence, c'est important. Je leur dis qu'il ne faut pas montrer que tu es sans papiers, parce que cela va t'isoler. Il faut marcher fièrement, pour ne pas être discriminé », raconte Jérôme Baku à l'Agence France presse.

La démarche de Jérôme permet selon les témoignages de faire oublier les difficultés que rencontrent quotidiennement les migrants sur le plan vestimentaire. « C'est super que ce soit beau et, surtout, qu'on soit là avec lui pour apprendre », ovationne Mohammad Haroun, un Pakistanais de 21 ans venu après s'être fait voler toutes ses affaires dans un campement voisin.

« On s'échange du courage, comme on est dans la même situation », confie Jérôme, qui vit dans un centre d'accueil parisien pour demandeurs d'asile depuis son arrivée en France en 2016.

Malgré son statut, Jérôme a été vite embarqué dans des événements liés à la mode, notamment un défilé présenté au Palais de la Porte Dorée à Paris en 2019. Depuis lors, il poursuit ses créations. « C'est l'occasion pour les autres de voir que d'autres personnes dans la même situation administrative arrivent à s'en sortir, à développer leur passion, à faire leur métier », apprécie Jérémy Barthez, chef de service à la Halte humanitaire.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.