Cameroun: Prise en charge - Le pharmacien au cœur du dispositif

Cet acteur de la santé publique s'est positionné dans le combat contre le coronavirus, en fournissant des produits.

Au plus fort de la pandémie de Covid-19, le métier de pharmacien s'est révélé un des éléments cruciaux du dispositif de lutte contre le coronavirus. Alors que l'application des gestes barrières était sollicitée par le gouvernement et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) afin de freiner la propagation, l'utilisation du désormais célèbre gel hydro-alcoolique a pris de l'ampleur. Le mérite de sa production, son transport, son stockage et sa dispensation revient aux pharmaciens. Le 25 septembre dernier, journée dédiée à ce corps professionnel, était l'occasion de réviser le rôle de cet acteur de santé de proximité, dont l'objectif est de mettre à disposition des soins de santé de qualité à moindre coût et pour toute la population.

La pandémie de Covid-19 a permis d'évaluer un autre pan de l'importance du médicament dans le système de santé local (dans lequel il intervient à 70%), notamment avec l'ascension de la pharmacopée traditionnelle. Une compétence que les professionnels de la pharmacologie souhaitent être renforcée, particulièrement au niveau des écoles de formation.

Si certains ont pensé que les médicaments traditionnels avaient livré une bataille contre les médicaments retrouvés de manière conventionnelle en pharmacie, ils seraient surpris d'apprendre qu'à l'Ordre des pharmaciens du Cameroun, on pense déjà à travailler sur « des formulations un peu plus raffinées des produits traditionnels qui ont démontré toute leur efficacité dans le traitement du Covid-19. » A cette perspective qui vise à faire passer la profession de pharmacien à un degré supérieur, pourraient s'adjoindre la formation des pharmaciens, la régulation du secteur pour assurer l'efficacité des produits pharmaceutiques, et la mise en place d'un certain nombre de réformes, visant l'accompagnement de la Couverture santé universelle à venir. Dr Christophe Apoam, vice-président de l'Ordre des pharmaciens du Cameroun se penche sur les activités menées par ses pairs et lui, pendant cette période marquée par le Coronavirus.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.