Maroc: Deroua - Un gendarme contraint d'utiliser son arme pour interpeller un individu ayant enlevé un nourrisson

Rabat — Un élément de la Gendarmerie royale de Deroua a été contraint mercredi matin de faire usage de son arme de service pour interpeller un individu en état de forte impulsivité, ayant enlevé un nourrisson et exposé des gendarmes à une menace dangereuse à l'aide d'une arme blanche de grande taille et ce, en dépit de leurs avertissements.

D'après les données préliminaires, une femme avait avisé les services de la Gendarmerie royale que trois individus à bord d'un véhicule léger lui ont bloqué la route, à elle et à ses enfants, au niveau de la commune "Jaqma", a-t-on appris auprès des autorités locales de la province de Berrechid.

Ces personnes ont forcé la dame à descendre de sa voiture personnelle avec l'un de ses enfants, âgé de 6 ans, avant de s'accaparer cette voiture et d'enlever le nourrisson de 6 mois, qui y est resté, a-t-on précisé de même source.

Les recherches intenses sur terrain menées par les services de la Gendarmerie royale ont permis d'intercepter la voiture de la victime avec deux individus à bord, près du lotissement "Al Wifaq" à Deroua, où l'intervention a eu lieu pour libérer le nourrisson enlevé.

L'un des mis en cause a été atteint d'une balle au niveau de la poitrine, ayant nécessité son transfert à l'hôpital provincial de Berrechid, où il a rendu l'âme dès son arrivée, alors que le deuxième suspect a été interpellé, a-t-on ajouté.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cet incident, alors que les recherches se poursuivent pour interpeller le troisième mis en cause.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.