Algérie: Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de trois nouveaux ambassadeurs

- Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a reçu, mercredi au siège de la Présidence de la République, les lettres de créance des nouveaux ambassadeurs de France, d'Ethiopie et des Pays-Bas en Algérie, lesquels ont souligné la qualité des relations de leurs pays respectifs avec l'Algérie et leur volonté de les développer davantage.

"J'ai été heureux d'évoquer avec le Président Tebboune les perspectives prometteuses de développement des relations bilatérales, ainsi que les questions d'intérêt commun, qu'il s'agisse de la Lybie, du Mali ou du Sahel en général", a déclaré le nouvel ambassadeur de France, François Gouyette, à l'issue de l'audience que lui accordée le chef de l'Etat.

Il a ajouté avoir fait part au Président Tebboune de l'intérêt que son homologue français, Emmanuel Macron, accorde pour que les relations entre les deux pays soient "stables, apaisées et fructueuses".

M.Gouyette a indiqué qu'il connaissait l'Algérie et sa culture "depuis un demi-siècle", précisant y avoir passé chaque année des vacances, avant de conclure: "C'est important pour moi d'y représenter mon pays".

De son côté, le nouvel ambassadeur d'Ethiopie, Nabiat Getachaw Assegid, a indiqué avoir discuté avec le président de la République des relations bilatérales entre les deux pays et les moyens de les développer davantage, "aussi bien au niveau bilatéral que multilatéral et dans le cadre de l'Union africaine".

Le diplomate éthiopien a fait savoir, en outre, que la question "très importante" pour l'Ethiopie, le barrage de la Renaissance, objet de litige avec d'autres pays voisins de la région, a été également abordée.

Pour sa part, la nouvelle ambassadrice des Pays-Bas, Janna Van Der Velde, s'est félicitée de "l'excellence" des relations bilatérales entre l'Algérie et son pays, se disant "très heureuse" de revenir en Algérie pour la troisième fois. "Nous avons discuté des sujets de sécurité, notamment au Mali, en Lybie et dans la région du Sahel et de la gestion humanitaire de l'immigration", a-t-elle souligné.

La diplomate a également évoqué "l'excellent cadre" de coopération entre les deux pays, à savoir la commission mixte, qui englobe plusieurs secteurs.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.