Cameroun: Sydney 2000 - Il y a 20 ans, les Lions au sommet de l'Olympe

Les Espoirs ont créé la sensation aux Jeux olympiques en remportant la finale face à l'Espagne le 30 septembre 2000.

Il était une fois ... Sydney 2000. Ainsi pourrait débuter la narration d'une épopée semblable à celles, indémodables, que racontent au fil des siècles griots et troubadours. Epopée de ce pays, pas si inconnu dans le monde du football, qui déroute tous les pronostics en remportant la médaille d'or au tournoi masculin de football des Jeux olympiques.

Oui, les Jeux olympiques. Cette compétition dont rêve tous les athlètes. Le Graal des Graal. Malgré sa réputation bien établie, le Cameroun ne fait pas partie des favoris pour succéder au Nigeria au coup d'envoi de ce tournoi le 13 septembre 2000. D'ailleurs, les Camerounais eux-mêmes ne croient pas trop à cette bande de jeunots menée par un staff aux couleurs locales, avec Jean-Paul Akono en chef d'orchestre, Martin Ndtoungou Mpile et Engelbert Mbarga en adjoints ainsi que Thomas Nkono en charge des gardiens de but. Ce dernier a fait appel à quelques champions d'Afrique sacrés lors de la CAN disputée quelques mois plus tôt au Nigeria : Samuel Eto'o, Pierre Wome Nlend, Lauren Etame Mayer, Patrick Mboma ou encore Geremi NJjitap. Il s'est également appuyé sur quelques jeunes inconnus dont on entendra pourtant bien parler par la suite. Mais ça, c'est un autre pan de l'histoire.

C'est donc presque dans l'anonymat que le Cameroun se jette dans cette compétition. Les Lions Espoirs parviennent tant bien que mal à passer le premier tour en terminant derrière les Etats-Unis dans une poule où on retrouvait également le Koweit et la République tchèque. Une 2e place qui leur vaut d'affronter en quart de finale le grand favori : le Brésil. Un match pas comme les autres qui va donner une autre dimension à cette équipe du Cameroun. En effet, les Lions sont à égalité (1-1) avec la Seleçao au terme du temps réglementaire après avoir mené pratiquement tout au long du match grâce à un but de Patrick Mboma. Un certain Ronaldinho se chargeant d'égaliser à la 90e min. Mais face à ce Brésil au-dessus techniquement, le Cameroun va créer la surprise avec cette frappe lourde des 30 m de Modeste Mbami. Le Cameroun élimine le Brésil grâce au but en or et à de jeunes pépites dont le talent se révèle, à l'instar de Mbami mais surtout du gardien Idriss Carlos Kameni, 16 ans, préféré au titulaire du premier tour, Daniel Bekono. « C'est à 5h du matin le jour du match Brésil-Cameroun que Jean Paul Akono et moi avions trouvé la formule pour battre le Brésil », relatera plus tard Thomas Nkono,

La suite ne sera pas de tout repos face au Chili en demi-finale (victoire 1-2) et une équipe amputée de Geremi Njitap et Aaron Nguimbat, suspendus. Mais le clou du spectacle restera cette finale légendaire, le 30 septembre 2000, marquée par quatre buts, un penalty raté ou plutôt détourné par Idriss Carlos Kameni, deux expulsions et une séance de tirs au but interdite aux âmes sensibles. A ce jeu, c'est le Cameroun qui s'imposera (2-2, 5-3) face à une équipe d'Espagne où on retrouvait Carles Puyol et Xavi notamment, deux futures stars du FC Barcelone. Mais ce jour-là, le monde n'a d'yeux que pour Kameni, Njitap, Mbami, Abanda, Eto'o, Mboma et leurs coéquipiers qui offrent l'or olympique pour la première fois à leur pays. C'était il y a tout juste 20 ans. Les Camerounais s'en souviennent encore. Comme si c'était hier.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.