Afrique: Délinquance - Des élus locaux préparent une sensibilisation au phénomène de "bébés noirs"

Marlin Dominique Okemba et Gille Latran Ngabangui, deux conseillers municipaux de Brazzaville ont annoncé le 30 septembre l'organisation d'une campagne de proximité sur la lutte contre la délinquance juvénile, notamment le phénomène "bébés noirs".

Cette campagne démarrera le 10 octobre prochain à l'arrondissement 9 Djiri. Elle abordera d'autres problématiques d'intérêt communautaire. Le phénomène "bébés noirs" sera au coeur des échanges avec la population. Ce phénomène est une forme de criminalité en bande organisée.

« Au cours de ces rencontres citoyennes, nous allons sensibiliser et conscientiser les jeunes au phénomène des bébés noirs. Une occasion pour discuter en convivialité afin de trouver des approches de solution à cette situation », a expliqué Gille Latran Ngabangui.

Marlin Dominique Okemba et Gille Latran Ngabangui profiteront aussi de cette campagne qui prendra fin le 5 février 2021, pour rendre compte à leurs mandants des textes adoptés au conseil départemental et municipal. De même, ils leur expliqueront le motif des changements intervenus à la tête de la mairie de Brazzaville.

Les deux conseillers vont procéder également à la sensibilisation aux mesures barrières contre la pandémie de covid-19 dont le lavage régulier des mains au savon, le port obligatoire du masque en milieu public.

Ils vont par ailleurs évoquer avec leurs mandants les enjeux des élections présidentielle de 2021 et législatives de 2022.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.