Maroc: Des Marocains rapatriés du préside occupé de Mellilia

30 Septembre 2020

Des centaines de Marocains bloqués dans le préside occupé de Mellilia, depuis la fermeture des frontières en raison de la pandémie de Covid-19, vont être rapatriés, ont annoncé mardi les autorités espagnoles.

Un premier groupe de 200 personnes devait l'être hier dans le cadre de l'accord signé entre les gouvernements espagnol et marocain. "Toutes les personnes qui nous ont fourni leurs coordonnées et nous ont communiqué leur désir de retourner au Maroc pourront le faire", a annoncé Sabrina Moh, la préfète de Melllia, dans un message retransmis à la télévision. En mai, un premier groupe de 500 personnes avait pu retourner au Maroc depuis les présidés occupés de Sebta et Mellilia.

Après le premier groupe rapatrié hier, deux autres groupes doivent quitter cette dernière ville vendredi puis dimanche. Ce délai de 48 heures donnera le temps aux autorités marocaines de réaliser des tests de Covid-19 sur ces personnes. La mesure concerne tous les Marocains voulant rentrer dans leur pays, a expliqué à l'AFP un porte-parole de la préfecture de Mellilia, sans préciser le nombre exact des personnes qui allaient être rapatriées.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.