Togo: L'insertion professionnelle des personnes handicapées reste difficile.

30 Septembre 2020

L'administration publique a fait des efforts, mais du côté du privé, ce n'est pas encore ça.

Koami Ayassou, le président du conseil d'administration de la Fédération togolaise des associations des personnes handicapées (FETAPH), a dressé mercredi le constat des lentes évolutions.

'C'est important de faire tomber les barrières par la législation. Il est aussi nécessaire que le gouvernement mette en place un fonds national pour accompagner la formation et l'insertion professionnelle des personnes handicapées', a-t-il déclaré.

Le ministère du Travail a lancé un projet triennal qui s'achève cette année. Les résultats, certes modestes, sont réels avec des programmes de formation, des stages en entreprises, grâce à l'appui de l'ANPE, et des missions en volontariat.

S'agissant de l'entreprendrait, la situation est difficile, observe Koami Ayassou.

'Il n'y a pas de mesures d'accompagnement permettant d'avoir facilement accès au crédit'.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.