Sénégal: Le président Sall presse le gouvernement d'accélérer "le démarrage effectif des agropoles"

Dakar — Le président Macky Sall a demandé mercredi l'accélération du démarrage effectif des agropoles dans le cadre de l'Initiative présidentielle "PSE Cap sur l'industrialisation", rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

"Le président de la République a aussi instruit le Ministre de l'Industrie, dans le cadre de la mise en œuvre de l'initiative présidentielle « PSE Cap sur l'industrialisation », à accélérer le démarrage effectif des agropoles notamment l'agropole Sud d'un coût global de 57 milliards FCFA", peut-on lire.

Le Plan Sénégal émergent (PSE), condensé des politiques publiques de développement au Sénégal, comporte un volet portant sur la création de trois agropoles intégrées, initiative qui vise à renforcer la valeur ajoutée des produits agricoles et à réduire la dépendance aux importations de produits agroalimentaires.

Ce volet consiste à créer 3 pôles de transformation agroalimentaire avec des vocations définies autour des filières de l'agriculture et de l'élevage, combinant des infrastructures et des services partagés et un cadre incitatif attractif et simplifié.

Les agropoles sont destinés à être des pôles de développement agroindustriel facilitant la mise en réseau de tous les acteurs des chaînes de valeurs avec des capacités et des compétences accrues.

Ils sont par ailleurs appelés à servir de plateforme multi-filières d'incubation et d'intégration de technologies, d'équipements et de services en faveur des PME, selon le gouvernement.

Ces trois agropoles seront installés au nord (Saint-Louis, Matam et Louga), au centre (Kaolack, Kaffrine, Fatick et Diourbel) et au sud (Ziguinchor, Kolda et Sédhiou).

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.