Sénégal: Livraison de téléphones - M. Sall invoque le coronavirus

30 Septembre 2020

M. Sall, qui a souvent séjourné à Dubaï, a reçu, au total, 4.180.000 FCfa de quatre commerçants à qui il devait livrer un lot de téléphones portables.

Rentré au Sénégal en catimini et ayant dépensé l'argent à des fins personnelles, le prévenu a invoqué le coronavirus pour justifier le non-respect de ses engagements. Il a écopé de six mois ferme pour abus de confiance.

M. Sall se trouvait à Dubaï au mois de juillet dernier. De la capitale de l'État émirati, il reçoit de L. Savané, Y.Lô, P.B.Diop et J.N.D.Camara respectivement 380.000 FCfa, 3.150.000 FCfa, 500.000 FCfa et 150.000 FCfa.

Ces différentes sommes d'argent étaient destinées à l'achat d'un lot de téléphones portables. M. Sall rentrera finalement au Sénégal en catimini.

Lorsque les plaignants lui ont réclamé la marchandise, il a soutenu que les appareils sont bloqués à Dubaï parce que le dubaïote qui devait les lui livrer est confiné chez lui du fait du coronavirus. Si le tribunal le lui permet, il s'engage à désintéresser les parties civiles en décembre.

Me Cheikh Ahmed Tidiane Sy, conseil de Y. Lô, a estimé que le prévenu a utilisé l'argent à des fins personnelles. Il a réclamé 3.900.000 FCfa en guise de dommages et intérêts.

Le procureur a noté qu'à aucun moment le prévenu n'a donné de pièces justificatives de la remise d'argent à un dubaiote. Par ailleurs, les parties civiles ont remis l'argent en septembre, donc au moment où le commerce avait repris à Dubaï.

Me Djiby Diagne de la défense, de rectifier le procureur pour dire que les remises d'argent ont été effectuées en juillet, au moment où les effets de la pandémie du coronavirus étaient encore ressentis sur les commerces. L'avocat a ainsi sollicité une application bienveillante de la loi pénale.

Dans son verdict, le tribunal a requalifié l'abus de confiance en escroquerie et condamné M. Sall à six mois ferme. Il a été alloué à Savané, Diop et Camara les montants réclamés. Quant à Y. Lô, il pourra recevoir 3.200.000 FCfa pour toutes causes de préjudice confondues.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.