Sénégal: Relance de l'économie nationale - Macky Sall invite le privé à se saisir des opportunités révélées dans le Pap 2a

En Conseil des ministres de ce mercredi, le chef de l'Etat a lancé un appel aux acteurs du Secteur privé à se saisir des opportunités potentielles révélées dans le Plan d'actions prioritaires ajusté et accéléré (Pap 2a), à se mobiliser davantage autour de l'action de l'Etat, afin d'engager, ensemble, le sursaut national face aux enjeux nouveaux de la reprise de l'économie nationale.

Selon le communiqué de presse résultant dudit Conseil, Macky Sall a, dès lors, engagé le gouvernement à finaliser, sur les trois (3) prochains mois, la mise en œuvre intégrale du Programme de résilience économique et sociale (Pres).

Il a, dans cet élan, souligné l'importance qu'il accorde à la souveraineté alimentaire du Sénégal, à l'intensification des réformes sectorielles, à l'amélioration globale de l'environnement des affaires en vue de l'accélération de la transformation structurelle de notre économie, propice au maintien de la trajectoire de croissance du Pse.

Dans la foulée, le document indique qu'il a, notamment, rappelé les décisions qu'il a arrêtées lors du Conseil présidentiel tenu mardi dernier à Diamniadio.

A ce titre, il a instruit les ministres en charge de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche à appuyer davantage le nouvel élan de notre agriculture et des sous- secteurs de l'élevage et de la pêche.

Il a par ailleurs, demandé au ministre de l'agriculture d'accélérer et d'intensifier la production de semences certifiées pour une amélioration continue du capital semencier national. Macky Sall a, dans cette dynamique, « demandé au ministre en charge de l'énergie et au ministre des finances et du budget de veiller à la suppression de la prime fixe sur l'électricité, au niveau des stations de pompage et des rizières, et l'exonération de la TVA non récupérable sur les intrants pour l'industrie de la filière riz ».

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.