Madagascar: Education - Le frère Romain Legaré s'en est allé

Un bâtisseur. Ce qualificatif résume probablement, le parcours du frère Romain Bruno Legaré, à Madagascar. Agé de 95 ans, le religieux et éducateur a rendu son dernier souffle, hier matin, au Canada.

C'est un des anciens élèves qui a partagé l'information sur les réseaux sociaux. Arrivé dans la Grande île, en 1950, le frère Romain s'est en effet voué corps et âme à l'éducation. Sur internet, il est qualifié de « fondateur d'œuvres d'éducation ».

Sous l'impulsion du frère Romain, l'Ecole européenne Sacré-Cœur (EESC), fut ouvert aux élèves malgaches dès le début des années 50, jusqu'à être rebaptisée École Sacré Cœur Antanimena (ESCA). Il en sera le frère directeur de 1965 à 1971. Après une parenthèse, le frère Romain rejoint Toliara. Il y poursuivra ses œuvres dans l'éducation en boostant le niveau et la réputation de l'Ecole Sacré-Cœur de Tsianaloky.

Au début des années 2000, le frère Romain était à la tête du projet de création du « village de l'amitié », à Ambatolampy. Le frère Romain a quitté Madagascar, pour rentrer au Canada, sa terre natale, en septembre 2015. Cinq ans après son départ, le religieux bâtisseur tire définitivement sa révérence en laissant le plus bel héritage, l'éducation.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.