Madagascar: Commune Urbaine d'Antananarivo - Bras de fer entre le maire et des conseillers municipaux

Une mésentente profonde. La guerre froide qui a divisé le maire et certains conseillers municipaux, visible sur les réseaux sociaux, a franchi un palier. Le ton est monté d'un cran en pleine session du conseil municipal, lundi.

Le maire a déclaré qu'il est « ouvert à toute négociation avec ceux qui veulent coopérer ». Mais « si les conseillers veulent la guerre, il est prêt à faire la guerre ». C'est avec un ton très ferme et tendu que Naina Andriantsitohaina, premier magistrat de la ville d'Antananarivo, a répondu à l'élue du Komba sur le projet d'achat de tablettes pour les élèves des écoles primaires. « Au lieu de dépenser de l'argent pour des outils informatiques, pourquoi le budget ne sera-t-il pas affecté à d'autres projets sociaux, à l'exemple de l'achat de kits scolaires qui seraient plus bénéfique pour les élèves », avance Hilda Ravelonahiana du Komba dans son intervention. Une proposition qui a été refusée catégoriquement par le maire.

La salle de séance de la municipalité d'Antananarivo s'est transformée en champs de bataille entre le maire Naina Andriantsitohaina et certains membres du conseil municipal, lundi. Et ce n'est pas la première fois que les deux parties se sont montrées tendues sur un point de discorde. La plupart des projets présentés par l'exécutif sont fortement critiqués par des conseillers opposants. Dans sa position, le maire reste confiant et poursuit sa vision de concrétiser son Veliranon'Iarivo.

Parmi les programmes contestés figurent l'équipement d'outils informatiques dédiés aux écoles dans la capitale, l'initiative de la mairie d'assainir le centre ville face à l'existence des constructions illicites au niveau de l'esplanade Analakely, la fixation des amendes exigées aux chauffeurs contrevenants à la circulation.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.