Cameroun: Redressement économique et social inclusif du Lac Tchad - Le bilan est satisfaisant

C'est ce qu'on retient de la 2e session du comité de pilotage du projet tenue hier à Yaoundé.

Le comité de pilotage du projet de redressement économique et social inclusif du Lac Tchad (Resilac), a tenu sa deuxième session hier à Yaoundé. Les administrations concernées et les partenaires techniques du projet ont ainsi dressé son bilan à mi-parcours, confirmé son orientation stratégique et lancé un dialogue entre les différentes parties. Charles Assamba Ongodo, directeur général de la coopération et de l'intégration régionale au ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire a rappelé l'objectif du Resilac qui vise, selon lui, à apporter une réponse plus adéquate aux besoins des populations les plus impactées par la crise structurelle et conjoncturelle ainsi que les changements climatiques des pays du Bassin du Lac Tchad.

Au cours de cette rencontre, on a constaté que près de deux ans après la mise en place du programme, les activités ont été bien menées malgré les difficultés liées aux crises sécuritaire et sanitaire. « A date, nous sommes satisfaits de l'état d'avancement du projet », explique Patrice Bendounga, coordonnateur du consortium Resilac. Parmi les axes d'interventions du programme, le volet horizon social se porte bien d'autant que le projet a réussi à faire travailler ensemble, des groupes et communautés qui étaient en désaccord auparavant. Sur le plan redressement économique, les besoins nécessaires ont été identifiés et les activités à Haute intensité de main d'œuvre, génératrices de revenus, implémentées parmi les couches les plus vulnérables, notamment les jeunes et les femmes.

Le Resilac est conçu au bénéficie des régions riveraines du Lac Tchad dont la région de l'Extrême Nord Cameroun. Il bénéficie des financements de l'Union européenne et de l'Agence française de développement à hauteur de 35 millions d'euros (23 milliards de F) pour une durée de quatre ans.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.