Sénégal: Centre hospitalier Abass Ndao - Les syndicalistes dénoncent une mauvaise gestion

1 Octobre 2020

La section Abass Ndao de l'Alliance des Syndicats autonomes de la santé (Asas) Sutsas-Sudtm-Sat-Sante/D-Cnts/Santé (And Gueusseum) sont en grève pour 48 heures. Elle dénonce la mauvaise gestion de cette structure hospitalière et réclame un audit indépendant.

Les travailleurs de la section Abass Ndao de l'Alliance des syndicats autonomes de la santé (Asas) Sutsas-Sudtm-Sat-Sante/D-Cnts/Santé (And Gueusseum) ont décrété une grève de 48 heures (mercredi 30 septembre et jeudi 1er octobre). Ils dénoncent la mauvaise gestion, par le Directeur général, de ce Centre hospitalier Abass Ndao (Chan).

Ce dernier aurait plongé la structure sanitaire dans «une tourmente depuis des mois». C'est pour cette raison que la section Abass Ndao de l'Alliance des syndicats autonomes de la Santé (Asas) Sutsas-Sudtm-Sat-Sante/D-Cnts/Santé (And Gueusseum) exige un audit indépendant de la structure sanitaire.

Dans leur déclaration liminaire, lors d'un point de presse tenu mardi 29 septembre, les syndicalistes ont martelé que «le Chan souffre de la gestion du Directeur et de son staff qui font dans le tâtonnement».

Les camardes de Sidya Ndiaye et de Mballo Dia Thiam ont déploré les recrutements abusifs de prestataires ; le maintien des retraités avec des contrats spéciaux de 500.000 FCfa par mois, le refus d'apurer le reliquat de salaire de 59 agents, l'octroi d'une prime mensuelle d'un million de FCfa au Service administratif et financier (Saf), le manque criant de matériel, la transformation de l'hôpital en une usine de fabrique de pavage, l'affectation arbitraire de la représentante du personnel etc.

Selon le document, le Conseil d'administration (Ca) de l'hôpital, qui devrait statuer sur le cas de la responsable du personnel, qui a valu de surseoir au mot d'ordre de sit-in et de grève de 48 heures, afin de permettre le déroulement, dans le calme, les travaux, n'a malheureusement pas adopté une position claire.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.