Afrique: Covid-19 - 12 milliards de dollars pour les vaccins dans les pays sous développés

Dans un entretien au journal le Figaro, publié le 30 septembre, le président de la Banque mondiale, David Malpass, a émis le souhait de voir tous les pays pauvres accéder aux vaccins contre le coronavirus.

« Nous voulons que les pays les plus pauvres y aient accès, et que dans ces pays, les personnes les plus vulnérables et le personnel médical soient vaccinés. « On ne peut se contenter de le livrer à l'aéroport », a déclaré le président de la Banque mondiale.

David Malpass a fait valoir l'expérience « solide » de l'institution de Washington en matière de programmes de vaccination, avec la polio, la rougeole ou encore en matière de gestion de crise comme celle d'Ebola.

Le financement s'appuiera sur les programmes d'intervention d'urgence que la banque a déjà approuvés et mis en œuvre dans cent onze pays qui progressent rapidement, a expliqué la Banque mondiale.

L'objectif est de débourser la plus grande partie de ce soutien au cours des douze à dix-huit prochains mois. Ce projet d'appui financier, devra être examiné par le conseil d'administration de la banque au mois d'octobre prochain.

« Un vaccin covid-19 efficace et sûr est la voie la plus prometteuse pour que le monde puisse rouvrir en toute sécurité. L'économie mondiale ne se rétablira pas complètement tant que les gens n'auront pas l'impression de pouvoir vivre, socialiser, travailler et voyager en toute confiance », a indiqué la Banque mondiale.

Face à la crise sanitaire et économique causée par la pandémie de covid-19, la Banque mondiale a fourni un soutien financier de quarante cinq milliards de dollars entre avril et juin 2020.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.