Congo-Kinshasa: Haut-Katanga - Le président de l'assemblée provinciale appelle à un " contrôle parlementaire sans complaisance"

L'assemblée provinciale du haut-Katanga a ouvert mercredi 30 septembre sa session parlementaire, essentiellement budgétaire. Le président de cet organe délibérant,Freddy Kashoba, a appelé le gouvernement provincial à déposer à temps le projet d'édit des finances pour permettre aux députés provinciaux de bien l'analyser. Il les invite à effectuer le contrôle parlementaires sans complaisance, selon le prescrit de la loi sans «se régler des comptes».

« Le contrôle parlementaire ne doit pas être regardé comme un instrument de répression d'une institution par une autre. Il n'est pas non plus un outil de chantage pour de règlement de compte entre politiques. Il est tout simplement un gage de bonne gouvernance et de vitalité démocratique ainsi compris chacun doit en toute responsabilité jouer le rôle qui est le sien afin d'aider la province à aller de l'avant. La population attend de nous la concrétisation des actions dans les options et les décisions que nous prenons afin de permettre à notre province de relever les différents défis qu'il s'est fixés.

C'est à ce prix que la confiance de nos populations nous sera acquise. C'est aussi à ce prix que la classe politique en général et la représentation provinciale en particulier ne pourront être perçu comme une noblesse des gens rompu aux petits arrangements avec les différents services de la province loin des préoccupations réelles de nos populations » a exhorté le président de l'assemblée provinciale du Haut-Katanga.

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.