Algérie: Constitution - Le référendum "une étape charnière" dans l'histoire de l'Algérie

Le président du Conseil de la Nation par intérim, Salah Goudjil a mis en avant jeudi à Alger l'importance du référendum sur la Constitution prévu le 1e novembre, le qualifiant d"'étape charnière" dans l'histoire de l'Algérie.

Lors d'une séance plénière consacrée au vote d'une série de projets de loi, M. Goudjil a rappelé "l'étape charnière prochaine dans l'histoire de l'Algérie que représente le référendum sur la révision de la Constitution", insistant sur l'impératif "d'œuvrer en tant que militants, individus et collectivités à sensibiliser l'ensemble des citoyens à l'importance de ce rendez-vous et défis auxquels le pays fait face précisément en cette conjoncture".

M.Goudji a souligné l'importance des lois adoptées et le caractère urgent qui les a marqués, saluant "la complémentarité ayant marqué la relation entre le pouvoir législatif et le Gouvernement".

Le Conseil de la Nation a adopté les textes de loi relatifs à la protection pénale du personnel de la santé, au code de procédure pénale, à la prévention et à la lutte contre les bandes de quartiers et la loi relative à la santé, en sus de l'accord portant création de la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF), signé le 21 mars 2018 à Kigali (Rwanda).

La séance de vote s'est déroulée en présence des ministres de la Justice, garde des sceaux, Belkacem Zeghmati, du Commerce, Kamel Rezig, de l'Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmad, et de la ministre des Relations avec le Parlement, Bessma Azouar.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.