Mali: L'accord de paix et de réconciliation est la base du règlement de la crise

Alger — L'analyste politique malien, Hamdi Djouara a affirmé jeudi, que l'accord de paix et de réconciliation au Mali, issu du processus d'Alger, était la base du règlement de la crise au Mali, en témoigne son respect part l'ensemble des parties signataires, saluant le rôle de l'Algérie dans l'accompagnement du Mali en cette conjoncture difficile qu'il traverse.

"Le peuple malien est conscient de l'importance du rôle de l'Algérie dans la résolution de la crise. Il fallait écouter la voix de l'Algérie, soucieuse d'aboutir à une règlement de la crise, partant du grand intérêt qu'elle accorde à la question, notamment avec la visite, à deux reprises à Bamako, du ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum", a déclaré M. Djouara à l'APS.

Il a, par ailleurs, mis en garde contre l'instabilité au Mali et ses répercussions sur la région du Sahel. "L'instabilité au Mali impliquerait l'instabilité de la région qui ne tolère pas encore plus de chaos et cela nécessite l'accélération du rétablissement des activités des instituions démocratiques au Mali", a-t-il soutenu.

Au sujet de l'avenir du Mali après l'investiture du président Bah Ndaw et la nomination de Mokhtar Ouane au poste de chef du Gouvernement de transition, l'analyste politique s'est dit optimiste quant à "une sortie du tunnel le plus tôt possible, d'autant que nous sommes convaincus que l'Algérie n'abandonnera jamais le Mali".

L'ancien Ministre et Président de la Commission Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR) de l'Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du Processus d'Alger, Zahabi Ould Sidi Mohamed avait exprimé l'estime et la considération du peuple malien envers l'Algérie pour son soutien en cette conjoncture particulière que traverse son pays, notamment la position du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Auparavant, le leader du mouvement malien M5, l'imam Mahmoud Dicko, avait salué les efforts de l'Algérie en faveur du règlement de la crise malienne, qualifiant la position de l'Algérie d'"honorable" depuis le début de la crise dans son pays.

"Je remercie l'Algérie et le Gouvernement algérien, à leur tête le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour les efforts consentis en faveur du peuple malien et nous apprécions ces efforts fraternels et amicaux", a déclaré M. Dicko mettant en avant "la qualité des relations liant les deux peuples et pays".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.