Algérie: Vers le dégel des projets qui ont un impact sur les activités sportives

Medea — Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid-Ali Khaldi a indiqué, jeudi à Médéa, que son département "va œuvrer pour le dégel" des projets qui ont un grand impact sur les activités sportives et de jeunesse, annonçant, en outre, la programmation de nouveaux projets au niveau des régions dépourvues de structures, à partir de l'année prochaine

S'exprimant en marge de sa visite d'inspection dans la wilaya de Médéa, qui l'a conduit à travers plusieurs communes, M. Khaldi a affirmé que le ministère "ne ménage aucun effort pour parvenir au dégel sur certains projets susceptibles de contribuer à l'essor du sport dans notre pays et développer l'activité de jeunesse, notamment au niveau des localités qui en ont besoin".

Il a réitéré, dans ce même contexte, la volonté affichée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboun, "d'accompagner, d'encourager et de soutenir l'élite sportive nationale", rappelant, à ce propos, les principales orientations données par le Président en vue de garantir "une meilleure prise en charge de cette élite et mieux la préparer" en prévision des grands rendez-vous sportifs, en particulier les Jeux olympiques de Tokyo et les Jeux méditerranéens.

M. Khaldi avait entamé, pour rappel, sa visite de travail et d'inspection par l'inauguration d'un complexe sportif de proximité dans la commune de El-Azzizia, d'une maison de jeunes, à Khems-Djouamaa, d'un camp de jeunes, dans la localité d'El-Omaria, alors que dans la commune de Ksar-el-Boukhari, le ministre a inauguré une piscine olympique, un acquis de haute importance pour toute la région du sud de la wilaya.

Le ministre a animé, en fin de visite, une rencontre avec les représentants du mouvement associatif local, durant laquelle il a mis en exergue la place accordée à ce mouvement dans l'édification de "l'Algérie nouvelle".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.