Congo-Kinshasa: Comportement exemplaire durant les épidémies - Le PCCO recommande l'équipe de Médecins Cubains pour le Prix Nobel

Le monde qui s'était assoupi sur des certitudes pourtant trompeuses de l'ingéniosité humaine et de sa suffisance a vu, au début de cette année, toutes ses certitudes s'écrouler. Les épidémies capables de décimer de millions des personnes qui semblaient appartenir au passé et à l'Afrique ont resurgi en un réveil spectaculaire, dans l'un des pays le plus puissant du monde, tuant des milliers des personnes en l'espace de quelques heures. Les Médias, friands de des faits funestes, ne se privèrent pas d'inonder le monde de ses statistiques lugubres qui allaient en s'accroissant de manière exponentiel. Les Services de Santé de ce pays furent inondés, en quelques heures même dépassés.

Au début, chaque pays voulait se recroqueviller sur soi, pensant échapper au malheur et mettre à l'abri sa population. La COVID-19, puisque c'est ainsi qu'il faut nommer le mal terrible qui avait vite fait de se faufiler hors de son foyer d'origine pour se lancer à la conquête du monde, mettant en mal les systèmes de santé les plus élaborés du monde occidental, fit preuve d'une voracité orageuse. C'est par milliers qu'il envoyait dans les hôpitaux ; c'est par centaines qu'il envoyait dans les cimetières. Le personnel soignant vint à manquer aux plus grands et meilleurs systèmes de santé jamais mis en place par l'homme. Mais où trouver un personnel au courant de dernières techniques des soins, sachant utiliser les instruments les plus sophistiqués récemment mis au point par l'homme ? Les centres médicaux étaient débordés et le personnel soignant spécialisé manquait. C'est là que le monde claustré dans son égoïsme est surpris par une bouée d'altruisme et de générosité d'une équipe de médecins cubains, ayant une connaissance épidémiologique à jour et une connaissance de dernières pratiques mis au point dans la lutte contre les maladies infectieuses.

Là où des pays préfèrent mettre leur personnel à l'abri d'une infection souvent fatale, l'équipe de médecins cubains s'offre comme volontaire. Ils sont en Afrique du côté de la Guinée lorsque la maladie à virus Ebola éclate. Ils sont en Inde pour aider les malades du covid-19. Ils sont en Europe pour aider les hôpitaux Italiens débordés. Ils sont généreux, volontaires, compétents et prennent des risques pour honorer leur serment d'Hippocrate. Leur disponibilité et leur générosité méritent d'être honorées.

Les Intellectuels du Parti Communiste Congolais ont jugé que cette équipe présentait un intérêt particulier qu'il fallait vulgariser ; un exemple à donner à l'humanité maintenant dominé par l'intérêt personnel, la cupidité et l'indifférence.

C'est ainsi qu'ils ont décidé de recommander cette équipe de médecins cubains pour le prix Nobel et ils ont écrit en ce sens au Comité du Prix Nobel pour leur présenter ce bel exemple d'abnégation et de générosité qui mérite, d'après eux, d'être honorés surtout à cause de la leçon qu'ils donnent au monde ; à savoir que les êtres humains se doivent d'être solidaires et de faire des souffrances des autres sa propre souffrance.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X