Maroc: Oujda - Interpellation de deux individus pour leurs liens présumés avec un réseau criminel de trafic de drogue (DGSN)

Rabat — Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la ville d'Oujda ont interpellé jeudi, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, deux individus âgés de 31 et 52 ans, dont un pharmacien, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans le trafic de drogue et de psychotropes.

Les services de sûreté d'Oujda avaient interpellé mercredi trois personnes en flagrant délit de possession de 8.580 psychotropes de diverses familles de médicaments, a indiqué vendredi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que les recherches et investigations menées dans le cadre de cette affaire ont abouti à l'interpellation de deux individus, dont un pharmacien, pour leurs liens présumés dans cette affaire.

Les procédures d'investigations ont révélé que la quantité de comprimés saisie a été achetée par les mis en cause du pharmacien appréhendé et ce, par l'intermédiaire du deuxième suspect, a fait savoir la même source, ajoutant que les opérations de fouille ont permis de saisir dix paquets supplémentaires contenant 300 psychotropes.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, afin d'identifier les éventuelles ramifications de cet acte criminel et déterminer l'ensemble des actes qui sont attribués aux suspects, a poursuivi la DGSN.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X