Ile Maurice: Transport de cargo - Qui a donné sa bénédiction au projet d'Ethiopian Airlines ?

Un autre deal, qui concerne le transport du fret aérien par la compagnie éthiopienne au détriment de MK, fait polémique et démontre un désordre.

Le projet d'acheminement de cargo pour lequel le droit d'atterrissage a déjà été demandé et octroyé à la compagnie éthiopienne va clairement contre les intérêts d'Air Mauritius (MK).

Notre compagnie nationale d'aviation avait pourtant bien besoin de ce business, surtout avec les frontières closes et le prix du cargo qui est monté en flèche (voir l'express du lundi 28 septembre 2020).

Or, le projet est allé de l'avant. Qui l'a décidé ? Sherry Singh, Chief Executive Officer (CEO) de Mauritius Telecom, mais aussi chargé de la nébuleuse transformation de MK, a déclaré mardi, sur les ondes d'une radio privée, que ni lui ni le Premier ministre ne sont derrière ce projet de permettre à Ethiopian Airlines de venir manger dans le même plat que MK. Il a même ajouté qu'une enquête est en cours.

Du côté du bureau du Premier ministre (PMO), on nous confirme que cette décision ne vient pas du bâtiment du Trésor. De troublantes questions surgissent alors. Comment une telle décision a-t-elle pu être prise sans l'aval de Pravind Jugnauth ?

Cependant, il est bon de savoir que le droit d'atterrissage est octroyé par le département de l'Aviation civile, qui tombe directement sous le PMO.

Du côté de l'Aviation civile, on n'est pas plus avancé. Son directeur, Iswarduth Pokhun, ne répond pas à nos appels.

Le vol inaugural d'Ethiopian Airlines était prévu aujourd'hui. La presse avait même reçu une première invitation pour couvrir l'événement.

S'ensuivit un deuxième mail réclamant l'embargo sur les informations contenues dans le premier mail. Un troisième courriel a été adressé à la presse, hier, soit à la veille du vol inaugural, informant que la cérémonie avait été annulée. Nous avons voulu en savoir plus...

A-ton annulé seulement la cérémonie qui allait se faire en grande pompe avec «a high-profile personality will officiate the event», comme indiqué dans le premier mail ? Ou est-ce l'arrivée d'Ethiopian Airlines qui a été annulée ?

Pramod Bagalwadi, CEO de DHL Mauritius, n'a pas été en mesure de nous donner cette précision et il avait promis de nous tenir au courant. Ce qui n'a pas été le cas à l'heure où nous mettions sous presse, dans la soirée, hier.

On ne sait donc pas si l'avion se posera quand même à Plaisance cet aprèsmidi. Et pourquoi cette annulation de dernière minute ? «Problèmes techniques», nous a répondu Pramod Bagawali.

Problème technique de l'avion d'Ethiopian Airlines ? «Non, nous faisons face à des problèmes techniques venant de plusieurs fronts», nous a-til avoué à la fin.

On apprend par la même occasion que la décision d'aller de l'avant avec le projet de permettre à Ethiopian Airlines d'atterrir à Plaisance et d'y livrer le fret importé et prendre le fret pour l'exportation a été prise au cours d'une réunion le 8 septembre 2020.

Réunion qui s'est tenue au ministère des Finances, en présence de représentants de l'Economic Development Board (EDB) et d'autres parties prenantes. Est-ce que MK était invitée comme partie prenante de cette session de brainstorming ?

Aurait-elle refusé l'offre de location de deux A 340 à DHL ou Ethiopian Airlines, en raison du faible rendement et des risques financiers et matériels ? Nous attendons les réponses de Ken Poonoosamy et du chargé de communication de MK.

Il est clair que ce serait plus rentable et moins risqué pour MK de transporter elle-même le fret, qui est un business lucratif en ce moment.

En tout cas, il est tout aussi clair que la décision de permettre à Ethiopian Airlines de contrôler le business local de cargo (et pas seulement de DHL), en laissant des miettes à MK, aurait déjà été prise pour qu'une telle offre soit faite à MK.

Et on nous assure chez cette dernière qu'elle a les capacités pour le transport du fret. Alors, qui a pris cette décision et pourquoi ? On est dans l'expectative des réponses de l'EDB et de MK, en attendant la conclusion de l'enquête annoncée par Sherry Singh.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.