Rwanda: L'ex-ministre de l'éducation accusé de corruption

Kigali, Rwanda — L'organe national rwandais de poursuite judiciaire a confirmé, ce vendredi, l'arrestation de l'ex-ministre rwandais de l'Education et plusieurs chefs d'agences gouvernementales pour des accusations de corruption.

L'ex-ministre de l'Education, Dr Daphrose Gahakwa, est accusé "d'exercice fautif dans l'exécution d'une mission de service public" pour avoir prétendument détourné des fonds publics, selon des sources judiciaires.

L'accusation a décliné de fournir davantage de détails sur cette affaire, mais informe que l'ex-ministre de l'Education est en train d'être entendu sur des accusations de corruption.

On rappelle que M. Gahakwa a été limogé de son poste de directeur-général adjoint du service national rwandais d'Agriculture (RAB) en 2018 sur instruction du Premier ministre rwandais.

A La Une: Rwanda

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.