Cote d'Ivoire: Match amical/Stade d'Ebimpé - Asec-Africa, comme au bon vieux temps

Les jaune et noir de l'Asec Mimosas affrontent ce samedi 3 octobre, dans l'après-midi, les vert et rouge de l'Africa Sport d'Abidjan.

Comptant pour l'ouverture officielle du stade Olympique d'Ebimpé, cette rencontre entre les deux clubs les plus titrés du championnat ivoirien s'annonce palpitante.

Les acteurs ne sont certes plus les mêmes mais les enjeux d'une rivalité vieille de plusieurs décennies demeurent. Et dans les différents états majors, on a beaucoup travaillé pour ne pas sortir bredouille de ce énième derby entre deux "géants" à la recherche de leur lustre d'antan.

Côté des entraîneurs, il faudra surtout justifier les nouveaux choix et convaincre les inconditionnels qui se sont lancés des défis dans les couloirs du quartier, les bureaux ou encore via les réseaux sociaux !

Les Mimos peuvent se vanter d'avoir fait mieux que leur rival les Aiglons lors du dernier championnat. Mais un derby entre ces deux clubs rivaux n'est jamais gagné à l'avance.

Et ce samedi 3 octobre pourrait bien être l'occasion pour ces deux clubs de prouver que la Côte d'Ivoire du football peut encore compter sur eux.

Le stade Olympique d'Ebimpé, belle pelouse synthétique, jolies travées pour un derby qui promet. Actionnaires et Oyé, comme on se retrouve !

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.