Congo-Brazzaville: Djiri - Les quartiers "Trois poteaux" et "Ibaliko" exposés à la pénurie d'eau potable

Le conduit d'eau de La congolaise des eaux (LCDE) qui approvisionnait, depuis quelques années, les quartiers "Trois-Poteaux" et "Ibaliko", dans le neuvième arrondissement de Brazzaville, Djiri, a cédé le 2 octobre.

Le conduit d'eau, victime du ruissellement de sable depuis des années, sur l'avenue principale, menant à ces deux quartiers précités, vient d'être endommagé à hauteur de l'arrêt Momboti. Outre la menace qu'il peut porter aux riverains, la circulation des véhicules et autres usagers est devenue difficile à cause des eaux qui y ruissellent.

En effet, situé derrière la paroisse Saint-Grégoire de Massengo, ce tuyau qui attirait de plus en plus l'attention des usagers semblait être négligé par LCDE qui, pourtant, dispose d'un petit centre technique sur la même avenue.

« Le pire est arrivé, il faut craindre que toute la zone soit privée d'eau potable pendant une longue période », craint un jeune trouvé sur les lieux.

Déjà confrontée à de nombreux problèmes d'approvisionnement en eau potable, la population a désormais les yeux fixés sur les techniciens de LCDE pour réparer au plus vite ce conduit.

Notons que même pendant les périodes normales, les clients de cette société, créée sur les cendres de la Société nationale de distribution d'eau, ne reçoivent pas quotidiennement de l'eau.

Si certains sont approvisionnés, une à deux fois dans la semaine, d'autres par contre passent des mois entiers, sans voir une seule goutte d'eau qui coule du robinet, alors qu'ils paient des factures.

Ils comptaient désormais sur les travaux d'installation des nouveaux tuyaux, en cours d'exécution, par l'entreprise SGEC, dans le cadre d'un projet cofinancé par le gouvernement et la Banque mondiale.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.