Algérie: Fabrication/concession automobile - Plus de 100 opérateurs ont déposé leurs dossiers

Alger — Le ministre de l'industrie, Ferhat ait Ali Braham, a indiqué, samedi à Alger, que plus 100 opérateurs nationaux ont déposé leurs dossiers pour obtenir l'agrément de concessionnaires automobiles ou pour réaliser des projets de construction de véhicules en Algérie.

S'exprimant en marge des travaux de la conférence nationale des startups, organisée au Centre international des conférences (CIC) d'Alger, M. Ait Ali a affirmé que "plus de 80% de ce nombre sont des opérateurs nationaux inscrits sur la plateforme numérique mise en place par le ministère de l'Industrie pour la sélection des futurs concessionnaires qui seront autorisés à effectuer des opérations d'importation des véhicules neufs en Algérie selon les exigences fixées dans le nouveau cahier des charges.

En plus, 20% des inscrits sont opérateurs nationaux et étrangers qui ont déposé leurs dossiers pour des projets de construction automobile, dont 5 entreprises intéressées par l'activité de construction de véhicules de tourisme, a précisé le ministre de l'industrie.

Insistant sur l'objectif du gouvernement d'encourager les projets de construction automobiles intégrés, le ministre de l'industrie a souligné que l'activité d'importation sera régulée de manière à alimenter le marché national et d'éviter d'éventuels dysfonctionnements, notamment la déperdition de devises.

A ce propos, M, Ferhat Ait Ali a expliqué que l'activité d'importation de véhicules s'effectuera sur la base des fonds propres du concessionnaire de la marque. Le ministre n'a pas écarté la "fixation de quotas pour certains modèles de véhicules dont le coût est excessif".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.