Algérie: Importations de véhicules de moins de trois ans - La mesure a été "gelée"

Alger — L'importation des voitures de moins de trois, introduite par la loi de finances de 2020, a été « gelée », a annoncé samedi à Alger le ministre de l'Industrie, Ferhat Aït Ali.

« L'importation des voitures de moins de trois ans a été gelée ( ) nous ne voulons pas importer de la ferraille et nous ne voulons pas encourager le marché informel de la devise», a-t-il déclaré à la presse, en marge de la Conférence nationale des startups, ouverte samedi à Alger.

Le ministre a d'abord fait remarquer qu'une voiture de moins de trois ans achetée d'Europe « aura roulé 20.000 km au maximum » ce qui rend ces véhicules excessivement chers pour le consommateur algérien à revenu moyen.

Enfin, l'autre motif qui a poussé le Gouvernement à renoncer à l'importation des véhicules d'occasion est le risque d'encourager le recours au marché informel de la devise.

« Pour se payer des voitures d'occasion, les gens iront au marché 'informel, alors que l'Etat ne peut en aucun cas encourager ce marché », a-t-il encore argué.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.