Burkina Faso: Congrès pour la renaissance et le progrès - Mahamadi Kouanda crée son parti

Six jours après sa démission du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Mahamadi Lamine Kouanda a lancé officiellement son parti le dimanche 4 octobre 2020. Le Congrès pour la renaissance et le progrès (CRP), ce nouveau-né de la scène politique burkinabè, a déposé la liste de ses candidats aux législatives à venir.

Pour le baptême du nouveau-né, la Centre national des arts du spectacle et de l'audiovisuel (CENASA) a refusé du monde. Les retardataires étaient obligés de rester dehors. La grande majorité de ceux conviés à la célébration de la naissance du Congrès pour la renaissance et le progrès (CRP) étaient des étudiants des cités universitaires de Kossodo et de la Patte-d'oie.

En dehors du géniteur du parti, Mahamadi Lamine Kouanda, pas de têtes connues du grand public. De quoi faire déchanter ceux qui s'attendaient à voir des caciques du CDP faire chemin avec celui qui se réclame cofondateur du parti de l'épi et de la daba. Mais ce n'est pas de cette façon que le dissident voit les choses. « Ceux que vous voyez à côté de moi ne sont pas des gens du CDP ? Donc quand on n'est pas au-devant des choses, on n'est pas membre ? »

Selon le président de ce jeune parti, reconnu le 4 août dernier, le CRP se veut un modèle dans la promotion de la démocratie interne, du respect des textes et de la valorisation de toutes les ressources.

Le CRP, tout comme les autres partis politiques, a déposé la liste de ses candidats aux législatives du 22 novembre prochain. Le président dudit parti figure en tête sur la liste nationale. D'aucuns se demandent si ce parti ne s'engage pas tardivement dans la course. « Rien n'est tard en politique. C'est l'engagement et la foi en Dieu qui comptent », a affirmé Lamine Kouanda.

Cette rencontre était une sortie pour présenter officiellement le CRP. Dans les jours à venir, les responsables de cette formation politique convieront les hommes des médias pour communiquer le nom du candidat que le parti soutient à la présidentielle. Le futur siège de ce regroupement de femmes et d'hommes sera à Ouaga 2000, selon le président du CRP. C'est pour montrer qu'ils ne sont pas des mendiants.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.