Burkina Faso: Lutte contre la criminalité urbaine - Deux gangs mis aux arrêts par la police nationale

Spécialisés dans les vols et recels d'engins à deux roues, ces malfrats, tous des repris de justice et dont l'âge est compris entre 17 et 54 ans, écumaient la capitale du Burkina Faso.

A l'instar de plusieurs réseaux de malfrats déjà démantelés par les services de police, le mode opératoire de ces deux groupes consistait à identifier les lieux de fréquentations de leurs victimes, à visiter nuitamment leurs domiciles en emportant avec eux tout objet de valeur, et les biens ainsi acquis écoulés sur le marché grâce à des receleurs.

Aussi, la police nationale, une fois de plus, traduit sa reconnaissance à tous ceux qui ont œuvré à ses côtés pour l'atteinte de ces résultats.

Elle invite, par ailleurs, la population à toujours collaborer avec les Forces de défense et de sécurité en dénonçant tout comportement suspect via les numéros verts suivants: 16; 17; 1010.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.