Maroc: Deux conventions entre la FNM et l'IRESEN - Les musées du Maroc se mettent au vert

Rabat — La Fondation nationale des musées (FNM) et l'Institut de Recherche en Énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) ont décidé, lundi à Rabat, de renforcer leur coopération à travers la signature de deux conventions.

Il s'agit d'une convention cadre de partenariat et de coopération entre les deux institutions et une convention spécifique pour la mise en place des panneaux solaires au musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI).

Ces deux conventions ont été signées par le président de la FNM, Mehdi Qotbi, le directeur général de l'IRESEN, Badr Ikken et le directeur du Green Energy Park (GEP), Zakaria Naimi.

Le MMVI se met désormais au vert, a déclaré à la MAP M. Qotbi, en marge de la cérémonie de signature de ces deux accords, exprimant le souhait de généraliser cette initiative sur tous les musées du Royaume.

Cette démarche écologique se conjugue à la perspective du "chemin vert de la culture, une contribution de la culture pour sauver la planète", a relevé le président de la FNM, qui a également indiqué que le MMVI, en tant que lieu artistique incontournable, sera le premier musée sur le continent africain qui se dote d'énergie solaire. Un geste empreint de respect vis-à-vis de l'environnement, a-t-il confié.

Pour M. Qotbi, la culture ne sauve pas seulement dans les périodes difficiles, mais elle contribue également à la préservation de la planète.

En réponse à une question sur les activités futures des musées du Maroc pour redynamiser la culture et redonner "le moral aux gens", il a relevé que le MMVI va ouvrir en mois de novembre une exposition de "l'artiste majeur" Fouad Bellamine, ajoutant que la journée du 13 octobre sera marquée par deux activités artistiques à l'échelle régionale: une exposition au musée national de la céramique à Safi et l'inauguration d'un musée dédié à la musique à Meknès.

Pour sa part, M. Ikken s'est félicité de la signature de ces deux conventions, notant que l'objectif est d'évaluer et analyser le bilan énergétique du musée MMVI et développer ainsi des solutions innovantes au profit des musées du Royaume.

La convention spécifique, quant a elle, sera mise en œuvre dans les prochains mois à travers une installation solaire de 100Kw pour alimenter le musée en énergie propre durant la journée, a ajouté le DG de l'IRESEN, soulignant qu'une "deuxième phase va intégrer du stockage avec 50kw, grâce à des batteries de deuxième vie, issues de l'industrie automobile, pour une consommation propre et une optimisation de la gestion énergétique du musée".

Selon M. Ikken, l'intégration de différentes solutions énergétiques, une première au niveau continental, "va faire du musée MMVI, qui est déjà magnifique, un musée encore plus unique, intégrant des solutions technologiques".

Dans le cadre de ce partenariat, "nous allons pouvoir développer une solution qui pourrait être transposée et dupliquée à d'autres musées du Royaume", a-t il dit.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X