Congo-Kinshasa: Tshisekedi en déplacement à Goma pour parler sécurité et développement

Flickr
Lac-Kivu en RDC

Le président congolais Félix Tshisekedi est à Goma depuis ce lundi 5 octobre, où il a été reçu par des milliers de militants à l'aéroport. Cela fait longtemps que cette visite a été repoussée, elle devait se faire dans le cadre d'un sommet sous-régional qui devrait finalement avoir lieu en vidéoconférence.

C'est notamment l'UDPS, le parti présidentiel, qui a fait le tour des quartiers de Goma pour mobiliser en vue de cette visite. Mais d'autres partis étaient représentés dans la foule, comme celui de Bahati Lukwebo qui appartient officiellement au FCC de Joseph Kabila.

Il y avait aussi ce mardi à Goma des militants de l'UNC qui demandaient avec leur pancarte la relaxe pour leur président Vital Kamerhe, condamné pour des détournements dans le cadre du programme des 100 jours.

Au milieu de l'après-midi, l'avion présidentiel s'est posé sur le tarmac, puis le chef de l'État Félix Tshisekedi, accueilli par le gouverneur de la province, a participé à un bain de foule. La première réunion du jour était, selon la présidence, avec les trois des gouverneurs de l'Est, celui du Nord-Kivu, mais aussi ceux du Sud-Kivu et de l'Ituri.

Le sommet sous-régional sans le Burundi

Les questions sécuritaires et de développement étaient à l'ordre du jour. Il y aura d'autres rencontres avec les FARDC mais aussi les forces vives. Et finalement, le mini-sommet devrait se tenir par vidéoconférence avec les chefs d'État du Rwanda, de l'Ouganda.

Alors que le Burundi a aussi été annoncé comme participant au sommet, le président burundais Evariste Ndayishimiye ne participera pas à la rencontre selon une source du ministère congolais des affaires étrangères. Le Burundi a réitéré sa décision de privilégier d'abord les rencontres bilatérales.

Marie Ntumba Nzeza, la ministre congolaise des affaires étrangères, a pourtant fait le déplacement jusqu'à Bujumbura. Elle y a rencontré le chef de la diplomatie et même le Chef de l'État burundais. Côté congolais, on explique que toutes les questions qui sont inscrites à l'ordre du jour du sommet ont été également traitées en bilatéral avec les autorités burundaises et un communiqué conjoint sera publié à l'issue du sommet.

Félix Tshisekedi devait partir mardi. Le sommet est finalement prévu pour ce mercredi. Selon son entourage, Félix Tshisekedi espère que cette rencontre permettra aux chefs d'Etat de rapprocher les points de vue notamment sur la question de l'insécurité dans la partie Est de la RDC.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.