Afrique de l'Ouest: CEDEAO - Levée des sanctions contre le Mali

Nana Akufo-Addo, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’État de la CEDEAO
6 Octobre 2020

Suite au coup d'état militaire perpétré le 18 août 2020, la Cedeao avait pris un certain nombre de sanctions à l'encontre du Mali.

Après une rencontre avec les putchistes en août, les présidents ont noté des avancées et une prise en compte de leurs propositions dont la nomination d'un président et d'un premier ministre de transition.

Ainsi, dans un communiqué de ce lundi 5 octobre, la Cedeao appelle à un soutien des partenaires pour le Mali et annonce la levée des sanctions économiques.

Elle avait « suspendu » le Mali de tous ses organes de décision avec effet immédiat. De même elle avait décidé de la fermeture de toutes les frontières terrestres et aériennes ainsi que l'arrêt de tous les flux et transactions économiques, commerciales et financières entre les (autres) pays membres de la Cédéao et le Mali en invitant « tous les partenaires à faire de même ».

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X