Gambie: Mai dénonce le caractère hypocrite du communiqué du gouvernement

6 Octobre 2020

Le leader du Congres Moral de la Gambie, Mai Ahmad Fatty, a donné la réplique suite à l'avertissement du gouvernement concernant toute violation des mesures de lutte contre le covid-19. Il a qualifié cet avertissement du gouvernement comme l'un "des communiqués publics les plus séniles et hypocrites."

"Compte tenu des actes publics d'incitation au non-respect des mesures sanitaires par l'Etat et le Parti National pour le Peuple (NPP) , aucune institution ou autorité gouvernementale ne possède donc l'emprise morale ou légale nécessaire permettant de publier un communiqué public aussi abject et irrépréhensible" a-t-il poursuivi.

"Le monde entier est témoin que la présente tournée du Chef de l'Etat foule au pied toutes les mesures sanitaires à cause de la présence massive des foules, et ce, avec impunité."

L'ancien Ministre de l'Intérieur a souligné que la nature inopportune de cette tournée nationale en pleine crise du covid-19, ainsi que le refus des autorités gouvernementales d'appliquer les mesures sanitaires aux délégués de l'Exécutif, et ce, en dépit de la présence de foules nombreuses lors de ces manifestations, ont dénié au gouvernement la fermeté et l'autorité naturelles requises pour prôner le respect des mesures sanitaires.

Il a souligné que le caractère imprudent et irresponsable de cette tournée nationale, organisée uniquement à des fins politiques, lance officiellement le début des campagnes électorales de 2021. Il a continué en ajoutant qu'au cours de cette tournée nationale aucune déclaration de politique générale n'a été prononcée, une démonstration donc que - "ce n'est rien d'autre qu'une campagne électorale."

" Cette tournée vise clairement à détourner l'attention du public du fiasco causé par le rejet infâme et scandaleux du Projet de Constitution 2020. Cette tournée démontre à tous égards que ce gouvernement vise plus au prolongement de son règne qu'à la santé et le bien-être du peuple gambien.

Le leader du congrès Moral de la Gambie a déclaré que " Ce gouvernement, de la même manière qu'il a sabordé son propre Projet de Constitution 2020 au Parlement, transgresse les mesures de lutte contre le covid-19. Mesures qui ont été mises en place par ce même gouvernement. Ce gouvernement ne peut être pris au sérieux car il manque de crédibilité."

Il a donc affirmé que le public se doit de résister à toute tentative légale d'application sélective des mesures sanitaires par les pouvoirs publics car cela irait à l'encontre de la clause garantissant la protection égale de la loi et serait, de ce fait, anticonstitutionnel.

En guise de conclusion, Mr Fatty a exhorté les citoyens de la Gambie au respect stricte des mesures sanitaires, et ce, afin de protéger leurs communautés.

A La Une: Gambie

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.